Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

Invalidité 1ère catégorie : quid chômage / retraite ?

Bonjour, J'ai plusieurs questions à vous poser. Je suis une femme de 54 ans (née en octobre 1962), en invalidité 1ère catégorie, travaillant à temps partiel. Si je me réfère aux informations de la CNAV, je peux prétendre à un départ à la retraite à partir du 1er novembre 2024. Mais l'évolution de mon état de santé me fait dire que je tiendrai pas jusque là, d'autant qu'il existe une relation de cause à effet entre mes conditions de travail et ma douleur chronique. Dernièrement, j'ai lu qu'en "manœuvrant habilement", je pouvais solliciter une rupture conventionnelle de ma relation de travail à partir de 58 ans. J'aurai alors droit à 3 années de chômage, ce qui m'amènerait à un peu plus de 61 ans. Dans ces conditions, le Pôle Emploi prolongerait le versement de l'ARE jusqu'à ce que j'aie atteint l'âge légal de départ à la retraite (62 ans). Est-ce vrai ? Par ailleurs, constatant une dégradation progressive de mon état de santé, le cheminement décrit ci-après est-il possible : enchaînement d'arrêts maladie pendant au moins 6 mois, puis demande de mon médecin traitant de mise en longue maladie, en l'occurrence pendant 3 ans maximum, ce qui m'amènerait à 58 ans et me permettrait alors de rebondir sur le premier schéma. Est-ce possible ? Dans tous les cas, qu'advient-il du versement de ma pension d'invalidité ? Merci par avance de vos éclairages. Crdt, Nana69
  • Imprimer
  • Partager
Bonjour Nadine, Comme vous l’a précisé le régime général de la Sécurité sociale, les personnes titulaires d'une pension d'invalidité peuvent obtenir une retraite au titre de l'inaptitude au travail à l'âge légal (62 ans pour les personnes nées, comme vous, en 1962) et sans minoration, quel que soit le nombre de trimestres acquis. En cas de rupture conventionnelle (avant vos 62 ans), une allocation chômage peut vous être versée par Pôle emploi sous certaines conditions et durant une période variable selon la durée de l'activité professionnelle antérieure. Normalement, tant que vous ne pourrez pas bénéficier de votre pension vieillesse à taux plein, cette allocation chômage continuera de vous être versée dans la limite toutefois de la durée maximale de vos droits. J'ajoute que certaines allocations peuvent être versées par Pôle emploi à l'assuré en fin de droit chômage. A noter que le régime général attribue : - 1 trimestre tous les 50 jours de chômage indemnisé (dans la limite de 4 trimestres par an), - 1 trimestre pour 60 jours de maladie, d'invalidité. S'agissant de la retraite complémentaire, des points Arrco et Agirc (si la personne est cadre) sont attribués pour les périodes de chômage indemnisé, et d'incapacité de travail d'une durée supérieure à 60 jours consécutifs si : - elles interrompent une période prise en compte par ces régimes, - et qu'elles sont justifiées (attestations d'indemnisation par Pôle emploi, attestations d'indemnités journalières, pension d'invalidité). Bonne journée, Virginie, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 0

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉