Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

au secours c'est urgent.

Bonjour, Afin de valider la liquidation de ma retraite complémentaire AGIRC ARRCO je dois fournir des attestations chômage et maladie pour des périodes antérieures aux années1980. Je n'ai ni les unes ni les autres .Je sais que les archives des assedic et de la CPAM ne remontent pas aussi loin. Le régime général m'a validé ces trimestres ( preuves que j'ai bien cotisé pendant ces périodes) .Quels documents puis-je fournir d'autres que ma bonne foi?Sur les bulletins de salaire de cette époque ne figure pas le fait que j'étais en arrêt maladie car j'ai bénéficié d'une subrogation par mon employeur et ce dernier n'existe plus. Pouvez- vous me venir en aide s'il vous plait? Je suis obligée de liquider ma retraite anticipée pour carrière longue à taux plein puisque j'y ai droit;au 01 07 2017 ( accord négocié dans le cadre du plan social )avant mon départ de ma société). Mille merci de votre aide.Belle journée à vous
Questions - Réponses
Questions - Réponses

Questions - Réponses

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • Imprimer
  • Partager
Bonjour Monique, Les caisses de retraite complémentaire Arrco et Agirc attribuent effectivement des droits, sans contrepartie de cotisations, pour les périodes de chômage et de maladie. Ces points sont toutefois attribués sous réserve de pouvoir vérifier des conditions très précises prévues par la réglementation : par exemple, l'indemnisation effective par l'Assédic (chômage) ou par la caisse de Sécurité sociale (maladie), le type d'allocation perçue, la durée de l'indemnisation, l'employeur précédent, ... C'est pour cela que des preuves sont demandées lors de la constitution du dossier de retraite complémentaire. Elles sont indispensables. Ceci étant, s'agissant de votre période de maladie, si vous étiez dans un système de subrogation (votre employeur maintenait votre salaire et percevait à votre place les indemnités journalières de la Sécurité sociale), cela doit normalement apparaitre sur vos bulletins de salaire de l'époque. Pour le chômage, les preuves requises sont les attestations annuelles d'indemnisation délivrées par l'Assédic. Ceci étant, d'autres éléments peuvent être aussi retenus comme suffisamment probants : notification d'attribution de l'allocation Assédic, avis de paiements, ... A défaut de fournir les éléments de preuve demandés, je crains que les périodes en cause ne puissent être retenues dans le calcul de votre retraite complémentaire. Bonne journée Didier, Expert retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 0

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉