Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

Salaire retenu lors d'un arrêt maladie interrompu par une courte période de travail

Bonjour, Je suis en arrêt maladie ininterrompu depuis le 9 juin 2015 mais mon relevé ne fait pas encore mention des points acquis depuis cette date. Mais Aurélie, que je remercie pour la précision de sa réponse, m'a confirmé que les points acquis depuis cette date (et éventuellement des années ultérieures si ma période d'incapacité de travail se poursuivait) seront calculés sur la base de la moyenne journalière des droits inscrits à mon compte pendant l'année 2014, année durant laquelle j'étais au chômage. Sur l'année 2016 écoulée par exemple, je dois donc obtenir le même nombre de points AGIRC et ARRCO qu'en 2014. Ces points sont basés sur le Salaire Journalier de Référence (SJR) communiqué par Pôle Emploi au titre de l'année 2014. Aujourd'hui, je dois me prononcer très rapidement sur une possible reprise d’emploi. Or, si celle-ci s'effectue à un salaire inférieur à mon SJR 2014, le montant de ma retraite complémentaire en sera pénalisé, surtout si mon état de santé m’oblige en fin de compte à rompre prématurément ce contrat de travail, car j'imagine que l'attribution des points au titre de la nouvelle période d'incapacité de travail serait basée sur un salaire moindre... Aussi, pouvez-vous me confirmer la règle entendue selon laquelle un nouveau salaire est pris comme référence d'attribution des points d'une période d'incapacité de travail ultérieure, que si l'emploi est maintenu sur un exercice complet, c'est à dire du 1er janvier au 31 décembre, et que, dans la négative (emploi sur une période courte), c'est bien l'ancien salaire de référence qui continuera à être utiliser (en l’occurrence mon SJR 2014) ? Cette règle est-elle toujours d'actualité, car certains conseillers en doutent ?... Et qu'en est-il si une nouvelle période de chômage vient s'intercaler entre le bref emploi et la nouvelle période d'incapacité de travail ? Que devient cette éventuelle "protection" au changement de référence salariale ? Accepter un poste à un salaire inférieur constitue en effet un risque à bien considérer vis à vis du montant de la retraite complémentaire, surtout si l'état de santé rend la durée d'activité incertaine... Merci par avance de votre éclairage urgent !
Questions - Réponses
Questions - Réponses

Questions - Réponses

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • Imprimer
  • Partager
Aurélie
Aurélie

Aurélie

Niveau
4
5000 / 5000
points
Bonjour Serge, Dès lors que l'arrêt de travail est interrompu par la reprise d'une activité salariée, la moyenne journalière prendrait en compte le cumul des nouveaux droits inscrits de l'année N-1, quels que soient leur nature (activité, chomâge, maladie...) et leur durée, si une nouvelle période d'incapacité de travail devait intervenir. Bonne journée. Aurélie, Expert retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 0

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉