Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Question en attente de réponse

Le point de vue des experts

Prétendre à une retraite pour inaptitude au travail : quelles conditions ?

Les personnes reconnues inaptes à exercer une activité professionnelle ont droit à leur retraite de base à taux plein (50% de leur revenu moyen) dès 62 ans, âge légal de la retraite.
Dans une telle situation, il n’est donc pas nécessaire de totaliser une certaine durée d’assurance pour prétendre à une retraite à taux plein.

La retraite de base étant versée à taux plein, la retraite complémentaire Agirc-Arrco est calculée sans aucune minoration, temporaire ou définitive (Cf. plus bas rubrique « le saviez-vous ?).
Le montant annuel brut de la retraite complémentaire est donc égale au nombre de points acquis au cours de leur carrière multiplié par la valeur du point (1,2513€ pour l’Arrco et 0,4352 € pour l’Agirc).

Peuvent prétendre à une retraite pour inaptitude au travail :
•    les personnes qui perçoivent une pension d’invalidité de 1re, 2e ou 3e catégorie ou l’allocation aux adultes handicapés,
•    les titulaires de la carte d’invalidité, reconnus atteints d’une incapacité permanente d’au moins 80%,
•    les personnes qui ne peuvent pas travailler sans nuire gravement à leur santé et se trouvent atteintes d’une incapacité de travail médicalement constatée de 50%.


LE CONSEIL DE L'EXPERT :Pour les personnes percevant une pension d’invalidité ou l’allocation pour adulte handicapé, et pour celles reconnues invalides à 80%, aucune démarche particulière n’est à réaliser pour demander sa retraite, celle-ci étant alors automatiquement versée à taux plein.


Attention toutefois si vous exercez une activité professionnelle au-delà de l’âge légal, il vous faudra alors vous manifester le moment venu pour faire valoir vos droits à retraite.

LE SAVIEZ-VOUS ? Dès lors que votre retraite du régime de base vous est versée au titre de l’inaptitude au travail, votre retraite complémentaire Agirc-Arrco ne subit aucune minoration. Ainsi, le coefficient de minoration temporaire qui sera mis en place à compter de 2019, dans le cadre du nouveau régime Agirc-Arrco, ne s’appliquera pas aux allocations des personnes percevant une pension du régime de base à taux plein pour inaptitude au travail.

  • Imprimer
  • Partager

Vous n'avez pas encore répondu aux utilisateurs du forum

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉