Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

hypocrisie de nos décideurs

on reconnait la penibilité du travail de nuit . oui ! mais que depuis 2015 !! j ai bénéficié de 2 visites médicales par an de 1984 à 2007 . quelle chance !! je suis infirmière née en 1959 , j ai passé 23 ans de travail de nuit avec un week end sur 2. et puis en 2007 j ai demandé un poste de jour car je me sentais fatiguée manque de sommeil . Donc je travaille de jour depuis 2007 temps plein. 35 ans de travail temps plein . A 58 ans je pense à ma retraite , et là on me réponds que je pourrai prendre ma retraite à 62 ans mais que j aurai un malus de 10 % pendant 3 ans au titre de la solidarité !!! ah oui , donc mes 23 années de nuit , on les a oubliées. au fait je les ai faites ?? je crois que moi aussi je suis amnésique !! et oui j ai bien compris qu il n y à aucune rétroactivité ! sauf que c est profondément hypocrite car aucune prise en compte par nos décideurs. je pense qu attribuer 1 année de retraite pour 10 années de travail de nuit temps plein aurait été plus juste !! Remarquez si je ne profite pas de ma retraite car morte un peu trop tôt , ma retraite profitera à ceux qui auront bénéficié du compte pénibilité de nuit !!
  • Imprimer
  • Partager

Bonjour Isabelle,

Bien que comprenant votre situation, je ne peux que vous confirmer que le compte professionnel de prévention (ex compte pénibilité) n'a été mis en place qu'à compter du 1er janvier 2015, sans effet rétroactif pour les salariés, comme vous, concernés par le travail de nuit.

Vos périodes de nuit ayant été effectuées avant le 1er janvier 2015, vous ne pouvez donc bénéficier de points pénibilité pour ces emplois.

Par ailleurs, le coefficient de solidarité que vous évoquez sera effectivement appliqué sur les retraites complémentaires des personnes nées à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite à taux plein à partir de 2019. Il s'agit d'une minoration de 10% de la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite.

Si vous bénéficiez d'une retraite à taux plein au plus tôt à l'âge de 62 ans, soit au 1er décembre 2021, vous serez concernée par ce coefficient temporaire qui s'appliquera jusqu'à votre 65 ème anniversaire.

Sachez toutefois que vous pourriez ne pas être visée par ce coefficient si :

  • vous reportez votre départ en retraite d'une année,
  • vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonérée de CSG compte tenu de vos ressources.

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 0

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉