Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

Obtenir des trimestres complémentaires cotisés pour 1 départ à la retraite anticipé à 60 ans en raison d'une ALD;

Né en septembre 1957, je pourrais prétendre à une retraite anticipée pour carrière longue si j’avais continué à travailler jusqu’à aujourd’hui, mais ce n’est pas le cas. Après quelques trimestres cotisés au régime agricole et d’autres au régime général, je suis entré dans la Fonction publique le 4 décembre 1979 et j’ai donné ma démission le 3 1 décembre 2013. J’ai donc été radié des cadres de la Fonction publique à la même date. Atteint par une affection de longue durée diagnostiquée en 2005, je ne supportais plus le regard des autres sur ma situation invalidante. En 2013, l’Administration offrait la possibilité de quitter la Fonction publique avec un petit capital. C’est la formule que j’ai choisi en pensant pouvoir retrouver un emploi dans le secteur privé. Etant alors dans les Iles du Nord de la Guadeloupe, je n’avais pas vu venir les difficultés économiques en métropole. J’ai demandé et obtenu la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé en mars 2013, mais sans évaluation du taux de handicap. En ayant pris le capital proposé, j’ai renoncé à toute possibilité d’embauche dans le secteur public et parapublic, mais également à toute indemnisation par pôle emploi si je ne retravaillais pas auparavant et compte tenu de mon parcours (je suis un autodidacte sans diplôme), je n’ai jamais retrouvé d’emploi qualifié et je n’ai pu garder les autres en raison de mon handicap naissant. Et donc, pas de travail, pas de cotisations. En fonction du traitement médical bien suivi, je n’ai jamais été en arrêt de travail depuis 2005, je suis donc un demandeur d’emploi, atteint par une affection de longue durée, - qui actualise son dossier chaque mois, - qui ne peut prétendre à aucune indemnité, - et à qui il manque 8 trimestres cotisés sur 166 pour pouvoir bénéficier d’un départ à la retraite à 60 ans. J’ai bien 10 trimestres validés coté Fonction publique pour services accomplis hors d’Europe, qui devraient me permettre d’avoir une retraite à taux plein le moment venu, que j’avais intégré pour faire ma simulation mais ceux-ci ne sont pas des trimestres cotisés et ne peuvent pas être comptabilisés pour un départ anticipé à 60 ans. Existe-t-il des possibilités d’obtenir d’une manière ou d’une autre, des trimestres complémentaires me permettant de quitter à 60 ans, ou en tout cas avant 62 ans?
Questions - Réponses
Questions - Réponses

Questions - Réponses

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • Imprimer
  • Partager

Bonjour,

L'âge de départ à la retraite dépend de plusieurs facteurs, notamment la durée de votre carrière, votre année de naissance, l'âge auquel vous avez commencé à travailler, votre état de santé ou encore votre handicap si vous êtes reconnu travailleur handicapé ...

Ainsi, pour les personnes nées comme vous en septembre 1957 et selon la législation actuelle, la retraite à taux plein peut être versée :

  • à 67 ans, sans condition particulière de durée d'activité,
  • à partir de 62 ans, à condition de justifier de 166 trimestres d'assurance auprès des régimes de retraite de base,
  • à 62 ans, au taux plein, sans condition de durée d'assurance, au titre de l'inaptitude au travail,
  • à partir de 59 ans, en étant travailleur handicapé, à condition de justifier 86 trimestres, dont 66 cotisés,
  • à partir de 60 ans au titre du dispositif de retraite anticipée Carrières longues, à condition de réunir 5 trimestres avant la fin de l'année du 20ème anniversaire et 166 trimestres cotisés dans toute sa carrière.

Pour vérifier l'application de ces règles à votre situation personnelle, je vous conseille de prendre contact avec le régime général de la Sécurité sociale, habilité à déterminer l'âge de votre départ en retraite à taux plein, par téléphone au 3960 (0,06 €/ mn + prix d'appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr

Sachez que si vous obtenez votre retraite de base à taux plein, il en sera de même pour votre retraite complémentaire Arrco et Agirc.

Independamment des dispositifs précités, sachez que l'Agirc et l'Arrco permettent un départ à la retraite avant 67 ans, sans condition de durée minimum d'assurance, avec application d'un coefficient d'anticipation définitif.

S'agissant enfin des conditions de départ à la retraite dans la fonction publique, je vous invite à contacter les régimes suivants, selon votre statut et votre fonction :

Bonne fin d'après-midi,

Mamy, Expert retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 0

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉