Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

AVPF sans condition de ressources pour aidant familial qui a la charge d'un adulte handicapé 80%

Bonjour, je suis née en 1956, depuis 2011 la MDPH a accepté la demande d'AVPH pour moi en tant qu'aidant familial de mon mari invalidité 80% Depuis plusieurs années, mon dossier traînait à la CAF sans aucune réponse pour la cotisation des trimestres. Il est enfin géré mais.... la CAF affirme que de 2011 à 2014 la condition de ressources du couple est supérieur au plafond, sans tenir compte de ll'exclusion notée sur tous les documents CAF, juste en dessous des conditions de ressources : cette condition de ressources n'est pas à étudier si vous : assumez à votre foyer la charge d'un handicapé enfant ou adulte ; ce qui est mon cas. J'ai fait une réclamation en juin, ma conseillère m'envoie un courrier récapitulatif du pourquoi du refus de prise en charge qu'elle m'a expliqué au tel : une erreur de leur part ??? cette phrase ne s'applique pas à ce paragraphe ??? bref, je vais liquider ma retraite, de 2011 à 2014 inclus les trimestres ne sont pas cotisés ce qui va minorer ma retraite. Ils sont validés du fait que je sois moi même en invalidité à 66%. De 2015 à Avril 2018, la CAF applique toujours la condition de ressources mais sur mes seules ressources - faibles - ce qui ouvre le droit à la cotisation des trimestres. Pouvez vous me conseiller sur l'interprétation de cette phrase et me dire si je suis dans mon droit. Si oui, me dire quelle procédure je dois faire pour obtenir la cotisation de ces trimestres et faire ainsi réviser le montant de ma retraite - qui sera faible, donc un différentiel est toujours capital. Merci
  • Imprimer
  • Partager
Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
4
5000 / 5000
points
Bonjour Brigitte, Si vous avez assumé la charge d’un adulte handicapé, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier d’une majoration de trimestres et peut-être d’une retraite anticipée calculée au taux maximum dès 65 ans (sans devoir attendre 67 ans, l'âge normal du taux plein), quelle que soit votre durée de carrière. Suite à la cessation d'activité ou à la réduction de votre activité, vous pouvez bénéficier d'une allocation par la CAF, allocation vous permettant de valider des trimestres au régime général de la Sécurité sociale. La CAF prend effectivement en compte les ressources du ménage, qui doivent ainsi être inférieures à un certain plafond, pour le versement de cette allocation. Ceci étant, votre question ne relevant pas de la retraite, mais de la réglementation propre à la CAF, je ne peux que vous conseiller de vous rapprocher à nouveau de cet organisme pour connaitre vos droits et une explication quant à l'interprétation de cette phrase. Vous pouvez contacter la CAF sur leur site www.caf.fr Pour connaître les modalités d’attribution de ces trimestres supplémentaires et les conditions de départ à la retraite qui vous sont applicables, je vous conseille de prendre contact avec le régime général de la Sécurité sociale en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr Bon après-midi, Catherine, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 0

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉