Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

Comment vais-je devoir procéder pour demander ma retraite? (J'ai travaillé en Algérie et en France, je suis née en 1959)

Bonjour, Je suis une femme. Je suis née en juillet 1959. J'ai la double nationalité française et algérienne. Je suis veuve depuis juillet 2016. J’ai eu 4 enfants, dont des jumeaux nés respectivement, en 1993, 1995, et 2001. J'habite en France depuis 1992 suite à mon mariage en novembre 1992 avec mon défunt mari, et je souhaite y vivre, et notamment ma retraite, jusqu'à la fin de ma vie. J'ai travaillé en Algérie de l'année 1979 à l'année 1992. Arrivée en 1992 et depuis toujours en France, j'ai été mère au foyer de 1992 jusqu'à février 2010. A partir de mars 2010, jusqu'à aujourd'hui, j'ai repris une activité professionnelle : je suis assistante maternelle agréée, contractuelle de droit public employé par la mairie de ma ville. Je suis très inquiète, je me pose beaucoup de questions et je ne sais pas comment je dois procéder pour commencer à préparer et demander ma retraite ? Il me semble qu'il existe une convention entre l'Algérie et la France à ce sujet non ? Qui dois-je contacter ? Quand ? Pour le moment, quand je consulte mon compte sur le site InfoRetraite, mon relevé de carrière ne commence qu'à partir de l'année 1994 (j'en déduis donc que aujourd'hui, mes années d'activité professionnelle en Algérie ne sont pas prises en compte ou du moins pas connues du service en France). Rien donc qu'avec ce relevé de carrière française, il y a noté que je n'ai côtisé que 96 trimestres. ... Je suis loin des 167 trimestres que je dois avoir côtisé je crois, si je suis née en 1959. Non ? Je suis sincèrement inquiète : j'ai besoin de savoir s'il vous plaît, comment et qui contacter ? Quelles demarches entreprendre ? Quels interlocuteurs contacter ? Est-ce que je pourrai bien toucher ma retraite en France, à la fois de mes années travaillées en Algérie (1979-1992) et mes années de relevé de carrière en France à ce jour (1994-2018, sachant que je n'ai repris concrètement un travail en France que à partir de mars 2010). Quel sera à peu près le montant de ma retraite ? Est-ce que je pourrai le cumuler avec la pension de réversion de mon mari (environ 650e/mois) que je touche depuis son décès en juillet 2016 ? Merci d'avance de votre précieux retour, Mme H.
Questions - Réponses
Questions - Réponses

Questions - Réponses

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • Imprimer
  • Partager
Bonjour Hafida, Soyez rassurée ! Dès lors que avez cotisé pour la retraite, elle vous sera bien versée. Il existe effectivement une convention bilatérale de Sécurité sociale entre la France et l'Algérie. Ayant effectué des activités salariées en Algérie de 1979 à 1992, ces périodes d'emploi peuvent donc être prises en compte dans votre durée d'assurance par le régime général de la Sécurité sociale française, sous certaines conditions, pour déterminer l'âge de votre retraite à taux plein en France. Le nombre de trimestres retenu pour votre activité hors de France sera normalement communiqué au régime de base français par le régime algérien, au moment de votre demande de retraite. A ma connaissance, pour une mise à jour anticipée de vos droits, vous devez faire une demande de relevé de carrière au régime algérien. Pour de plus amples informations, je vous invite donc à contacter le régime général de la Sécurité sociale en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr En outre, vos périodes en Algérie donneront lieu à une pension versée par l'organisme algérien, que vous pouvez contacter : Caisse nationale des retraites (CNR) Rue Hassan Benaamane Bir Mourad Rais B.P. 547 Birkhadem ALGER http://www.cnr-dz.com Par ailleurs, pour estimer le montant prévisionnel de vos futures retraites, y compris vos droits à retraite complémentaire, vous pouvez effectuer vous-même des simulations grâce à l'outil m@rel, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr Enfin, au régime général de la Sécurité sociale, la réversion est versée aux conjoints et ex-conjoints, remariés ou non, sous conditions de ressources. Toutes les ressources, notamment la retraite personnelle est prise en compte. Elles ne doivent pas dépasser les plafonds prévus : http://www.legislation.cnav.fr/Pages/bareme.aspx?Nom=retraite_reversion_plafond_ressource_bar En revanche, la pension de réversion Arrco et Agirc n'est pas soumise à condition de ressources. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les liens suivants : •https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/retraites/je-suis-retraite-mes-demarches/en-cas-de-deces.html •http://fr.calameo.com/read/002711729b88fa08153b4 Bonne journée, Thuy, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 3

Non 0

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉