Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

Validation de trimestres de retraite lors d'un congé de reclassement

Bonjour Je suis parti de mon entreprise le 1 Mars 2016 dans le cadre d'un PDV . J'ai plus de 55 ans et plus de 20 ans de cotisation à la CNAV. Ma période de congé de reclassement est de deux années: Fin Février 2016 à Fin Février 2018. Mon entreprise n'a pas cotisé à la CNAV (régime général) pour la période excédant le préavis cad à partir du 1 Juin 2016 mais cotise bien aux régimes complémentaires(pour les deux années). Sachant que ma période de reclassement est de deux ans et que ma rémunération dépasse largement les 150 SMICS , est ce que mes trimestres non cotisés 2017 seront validés svp sachant que pour 2016 ils ont été cotisés et validés grâce à ma période de préavis. Même question pour 2018 où je serai rémunéré deux mois ? Je vous remercie pour votre réponse par avance
Questions - Réponses
Questions - Réponses

Questions - Réponses

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • Imprimer
  • Partager
Bonjour Maxime, Le congé de reclassement est effectué par le salarié pendant sa période de préavis de licenciement et au-delà, en général dans la limite d'un an, ce qui semble être le cas de votre entreprise. Pour la période de préavis, le salarié perçoit sa rémunération habituelle (en réalité son indemnité compensatrice de préavis) qui, étant soumise à l'ensemble des cotisations retraite, est prise en compte pour le calcul de ses droits : trimestres cotisés pour le régime de base et points Arrco (et Agirc si le salarié est cadre) pour la retraite complémentaire. Pour la durée du congé de reclassement excèdant le préavis, le régime général attribue des trimestres assimilés sans que des cotisations soient versées. Les régimes Arrco et Agirc n'accordent pas automatiquement des points, mais, de manière facultative, des cotisations Agirc-Arrco peuvent être versées sous réserve d'un accord conclu au sein de l'entreprise. Au delà de la période du congé reclassement, le régime général de la sécurité sociale accorde, un trimestre assimilé pour 50 jours de chômage indemnisé. Des points Arrco (et Agirc selon la situation) sont également attribués tant que l'intéressé est indemnisé par le régime d'assurance chômage. Bon après-midi. Aurélie, Expert retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 3

Non 1

75%

75% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉