Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

Indemnité de rupture conventionnelle et validation de trimestres cotisés

Bonjour, J'ai commencé à travailler à 16 ans et je cumule 16 trimestres avant mes 20 ans, mais dont 4 pour une période de chômage en 1981. Selon le dispositif actuel, je pourrai prétendre à un départ à la retraite pour carrière longue à l'âge de 60 ans (en 2022). A fin 2018 j'aurai cumulé 164 trimestres dont 4 pour période de chômage ("bonus" épuisé). Il me faut 168 trimestres pour remplir les conditions de départ, hors mon employeur lance un PDV/PSE courant 2018 (mon poste sera supprimé). Je serai en congé de reclassement en 2019 et à l'issu de ce congé, je vais percevoir en 2019 mes congés payés équivalent à un mois de salaire (devrait me permettre de valider un trimestre) et une indemnité de licenciement accompagnée d'une indemnité complémentaire. Ma question est simple : est ce que les sommes perçues au titre de l'indemnité de congés payés et de l'indemnité de rupture pour la fraction qui dépassera le plafond de la SS (donc sommes soumis à cotisations et imposables) valideront des trimestres dits "cotisés" et si oui jusqu'à combien maximum (étant précisé que ce salaire au titre du solde de tout compte sera perçu sans que je travaille mais cotisé quand même pour une partie) ? D'avance merci pour vos éclaircissements. Bien cordialement.
  • Imprimer
  • Partager
Aurélie
Aurélie

Aurélie

Niveau
4
5000 / 5000
points
Bonjour Odile, Depuis 2014, pour acquérir un trimestre cotisé auprès du régime général de la Sécurité sociale, il faut obtenir un salaire au moins égal à 150 fois le SMIC horaire prévu pour chaque période travaillée. Pour exemple, en 2017, il est de 1464 € (9,76 € x 150). Un trimestre est donc validé si, au cours de l'année, vous avez cotisé sur un salaire brut au moins égal à 1464 €. On peut ainsi valider quatre trimestres au maximum sur une même année civile. Pour avoir ces quatre trimestres en 2017, vous devez cotiser sur un salaire annuel brut d'au moins: 5856 €. En 2019, les sommes perçues à l'issue de votre congé de reclassement permettront, selon les mêmes modalités, l'inscription de trimestres cotisés. Ceci étant, je vous suggère de vérifier ce point directement auprès du régime général de la Sécurité sociale en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur le site www.lassuranceretraite.fr Bonne fin de journée, Aurélie, Expert retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 1

0%

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉