Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Cette question a été résolue

Retraité au Luxembourg et pas en France

Bonjour, De nationalité française, en 1958. Je réside en France où j'ai travaillé de 1983 à 1997. J'ai ensuite travaillé comme frontalier au Luxembourg depuis 1997 jusqu'en avril 2018. Je bénéficie d'une retraite anticipée au Luxembourg depuis mai 2018 car le Luxembourg m'a compté des années complémentaires que la France refuse de prendre en considération. Donc pour la France, je ne pourrai prétendre à une retraite anticipée au plus tôt qu'en 2020 (à 62 ans). J'étais au courant de cette situation quand j'ai déposé ma demande à la CNAP (caisse de pension Luxembourgeoise) qui l'a acceptée et a commencé à me verser ma retraite. La CNAP a transmis ma demande à l'Assurance Retraite française qui l'a , en toute logique, rejetée. Je suppose que l'AGIRC-ARRCO va également rejeter la retraite complémentaire. Question: quel est mon statut par rapport à la France où je continue à résider ? Chômeur ? Retraité ? Autre ? Merci pour votre réponse. Bien cordialement,
  • Imprimer
  • Partager

Bonjour Eugène,

Effectivement, les retraites complémentaires Agirc et Arrco sont versées dans les mêmes conditions que la pension vieillesse du régime général de la Sécurité sociale, sous réserve d'avoir cessé préalablement toute activité professionnelle ou de ne plus être indemnisé au titre du chômage ou de la maladie, invalidité,...

Ainsi, pour les personnes nées comme vous en mai 1958, la retraite à taux plein peut être versée :

  • à 67 ans, sans condition particulière de durée d'activité, 
  • à partir de 62 ans, à condition de justifier de 167 trimestres d'assurance auprès des régimes de retraite de base.

N'ayant pas encore atteint l'âge légal d'ouverture de vos droits à retraite, c'est pourquoi votre retraite de base ne peut vous être versée.

Ceci étant, Les régimes de retraite complémentaire Arrco et Agirc autorisent la liquidation des droits à partir de 57 ans, sous certaines conditions et avec minoration définitive.

Ainsi, pour un départ anticipé à 60 ans, votre âge actuel, le coefficient de minoration définitif appliqué sur les droits Arrco (et Agirc pour les cadres) est 0,64 (soit une minoration de 36%).

Vous trouverez toutes les informations sur la retraite complémentaire à taux minoré et le tableau des coefficients de minoration sur le site Agirc-Arrco aux rubriques suivantes :

En tout état de cause, que la retraite complémentaire soit liquidée à taux plein ou avec minoration, il faut cesser toute activité professionnelle (salariée et non salariée) et ne plus être indemnisé au titre du chômage, de la maladie ou de l'invalidité.

S'agissant de votre statut social, j'imagine que votre question concerne principalement votre affiliation à l'Assurance maladie. Je vous conseille, si c'est bien le cas, de contacter votre centre de sécurité sociale au 36.46 (Service 0,06 €/minute + prix d'un appel) ou sur www.ameli.fr

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 1

0%

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉