Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

Décotes applicables pour manque de trimestres

Bonjour Suite à un call de ce matin avec un conseiller, en prévision du manque d'un nombre assez important de trimestres (plus d'une vingtaine si je ne retrouve pas d'emploi) lorsque j'aurai atteint 62 ans, je cherche à calculer la décote appliquée. J'ai compris qu'il y a 2 décotes pour le régime général: 1,25% par trimestre manquant, plafonné à 25%, puis versement de la somme restante seulement à hauteur de 78%. ce qui fait une décote globale de 41,5%. Pour les régimes complémentaires, versement à hauteur de 78% aussi des sommes correspondant aux points acquis. Et le tout diminué de 10% les 3 premières années. Pouvez-vous me confirmer que c'est bien cela ? Je vous remercie par avance Cordialement
  • Imprimer
  • Partager

Bonjour Jean-Michel,

La formule de calcul de la pension du régime général de la Sécurité sociale est la suivante :

Taux x (Salaire annuel moyen des 25 meilleures années (SAM)) x (Nombre de trimestres de carrière / Nombre de trimestres requis pour la génération).

S'il vous manque des trimestres au regard de la durée nécessaire au taux plein de 50% (167 trimestres requis pour les personnes nées comme vous en 1960), le calcul de la pension de base en sera doublement affecté :

  • sur le taux, qui sera inférieur à 50% ; la décote est effectivement de 1,25% par trimestre manquant sans pouvoir aller en deçà de 37,5%
  • et sur le rapport (votre nombre de trimestres de carrière / 167).

Par exemple, si vous totalisez 100 trimestres à l'âge légal de 62 ans, votre pension sera égale à 37,5 % x SAM x 100/167.

Si votre retraite de base est calculée avec une décote, vos retraites complémentaires seront également versées avec une minoration définitive, correspondant soit à l'âge de prise de retraite par rapport à 67 ans, soit au nombre de trimestres manquants, la solution la plus avantageuse pour le retraité étant retenue. La minoration maximum possible est effectivement de 22%, soit un pourcentage de service de 0,78.

Enfin, le coefficient de solidarité de 10% que vous évoquez, applicable pendant les 3 premières années de retraite complémentaire à partir de 2019, ne concerne pas les personnes qui demanderont leur retraite avec minoration.

Bonne journée

Didier, Expert retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 3

Non 0

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉