Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

Retraite maximale en Europe/Retraite complementaire en France (suite)

Tout d'abord, merci beaaucoup pour votre réponse rapide. Je souhaiterais préciser ma question. Rappel de ma question: J'aurai cotisé 169 trimestres, dont 42 en France puis 127 en Espagne (dont 53 avec assurance volontaire CFE/Agirrc/Arrco). Le calcul de la retraite nationale en Espagne me donnerait par simulation une retraite maximale en Espagne. Précisions: - La retraite plafond en Espagne (régime de base, il n'existe pas de complémentaire) est supérieure a la retraite plafond du régime de base en France: existe-t-il un système de limitation dans un pays ou l'autre? - Une partie de mes cotisations en France (base et complémentaire) a été réalisée via assurance volontaire. J'ai lu que, dans ce cas, c'est une majoration d'assurance volontaire supplémentaire qui "peut être versée" en France. Que signifie "peut être versée?". Y a t il des conditions limitantes ? ou cela dépend-il de l'autorisation de l' autre Etat concerné? D'avance merci et félicitations pour votre site. Christophe
  • Imprimer
  • Partager

Bonjour Christophe,

Le montant de la pension de retraite de base française, hors majoration, ne peut dépasser 50 % du plafond de la sécurité sociale, soit 1 634 €, par mois, au 1er janvier 2017.

Des majorations, telles que la surcote ou la majoration pour 3 enfants nés ou élevés, permettent de dépasser ce plafond.

A votre pension de base, s'ajoutera votre retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous avez été cadre).

En tout état de cause, dans votre situation (travail en France et en Espagne), chaque pays, procèdera à un double calcul de la pension qu'il vous versera :

  • la pension nationale calculée en fonction de sa seule législation, sans tenir compte de la durée d'assurance acquise dans l'autre pays,
  • la pension "communautaire" calculée en totalisant les périodes accomplies sous la législation de tous les Etats membres, proratisée en fonction des seules périodes accomplies sous sa propre législation.

Après comparaison des deux montants obtenus, le plus avantageux vous sera versé.

Vous trouverez de plus amples détails à cette adresse : http://www.cleiss.fr/particuliers/preparer_votre_retraite883.html

Enfin, il existe effectivement une majoration d'assurance volontaire "superposée". Les périodes d’assurance volontaire au régime général, qui se superposent à des périodes d’assurance obligatoire dans un autre État membre, ne sont pas prises en compte. Ces périodes permettent alors de calculer une majoration qui s’ajoute à la pension.

S'agissant d'une majoration bien spécifique, je vous conseille d'interroger directement l'Assurance retraite au 09 71 10 39 60 ou sur www.lassuranceretraite.fr.

Bon après-midi

Fanny, Expert retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 1

0%

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉