Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

mon erreur sur ma retraite

Message pour Didier, Tout d'abord je tiens à m'excuser, vos explications étaient très nettes et puis j'ai téléchargé les documents me concernant de la CRAM et là panique totale, car j'avais mal lu. J'ai cru que le montant grisé sur la colonne 62 ans, était la date de mise en retraite d'office pour moi, puisqu'il était inscrit retraite sans décote ni sur cote à taux plein. Mais ouf, j'ai ouvert d'autres pages sur le service officiel, et on me dit bien que je peux partir à l'âge de la retraite à 62 ans qui est le taux plein oui, mais le "premier" montant à taux plein, et que j'obtiendrais une retraite à taux plein à 67 ans. Donc, vos deux premières réponses étaient parfaites, merci d'effacer la dernière demande qui était la panique totale. J'ai perdu mon emploi, je suis en accident de travail et j'ai peur que la Sécurité Sociale fasse pression pour me mettre en retraite d'office, et j'ai eu très peur de n'avoir que si peu. Mais si je gagne un à deux ans d'accident de travail (je vais me faire opérer du genou) et fait valider ma retraite au titre de l'invalidité, nous retombons sur l'exactitude de vos calculs. Merci infiniment. Et encore pardon. Cordialement. Françoise
Questions - Réponses
Questions - Réponses

Questions - Réponses

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • Imprimer
  • Partager
Didier
Didier

Didier

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Françoise,

Permettez-moi de vous résumer les points qui me paraissent devoir vous être applicables.

Étant actuellement en invalidité (en 1ère catégorie mais comme je vous l'ai dit, la catégorie n'a pas d'importance), votre droit à la retraite à taux plein (base et complémentaire) sera ouvert à 62 ans.

C'est l'âge légal et vous ne pourrez normalement pas vous y opposer. Votre pension d'invalidité sera en effet supprimée lorsque vous atteindrez vos 62 ans.

Cette retraite sera calculée en prenant en compte vos trimestres de carrière, qu'ils soient cotisés ou assimilés (par exemple pour chômage, pour maladie, pour invalidité, ...).

Comme vous êtes très proche de vos 62 ans et pour éviter ou limiter la rupture de vos ressources, il faut faire sans attendre vos demandes de retraite :

  • auprès du régime général de la Sécurité sociale, sur http://www.lassuranceretraite.fr ou au 09.71.10.39.60 (Service 0,06 €/min + prix appel),
  • dans votre espace personnel sur www.agirc-arrco.fr ou auprès de notre Réseau d'accueil CICAS au 0820 200 189 (0,09€/mn depuis un poste fixe) pour la retraite complémentaire.

Je vous souhaite bon courage.

Didier, Expert retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 0

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉