Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

majoration d'assurances pour enfants

je suis née le 14 juin 1958, j'aurai 155 trimestres retenus à l'âge de 62 ans, est-ce que les 24 trimestres pour mes 3 enfants seront rajoutés à ma durée d'assurance ?
Questions - Réponses
Questions - Réponses

Questions - Réponses

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • Imprimer
  • Partager
Questions - Réponses
Questions - Réponses

Questions - Réponses

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Jean - Claude

Vous pouvez obtenir jusqu’à 8 trimestres supplémentaires par enfant :

4 trimestres au titre de la maternité ou de l’adoption ;

4 trimestres au titre de l’éducation de l’enfant.

La majoration maternité est toujours attribuée à la mère biologique, pour chacun de ses enfants.

En revanche, les trimestres de majoration pour adoption et pour éducation peuvent, dans certains cas, être attribués à l’un ou l’autre des parents.

Enfant né ou adopté avant 2010

Les majorations adoption et éducation sont accordées à la mère, sauf si le père prouve qu’il a élevé seul son enfant pendant une ou plusieurs années au cours des 4 ans suivant l’adoption ou la naissance. Dans ce cas, elles peuvent toutes les deux être attribuées au père, à raison d’un trimestre par année d’éducation. La mère peut bénéficier des trimestres restants.

Pour prétendre à ces majorations, le père doit en faire la demande à sa caisse régionale dans les 6 mois à partir du 4e anniversaire de la naissance ou de l’adoption de l’enfant.

Les majorations adoption et éducation sont accordées à la mère, sauf si le père prouve qu’il a élevé seul son enfant pendant une ou plusieurs années au cours des 4 ans suivant l’adoption ou la naissance. Dans ce cas, elles peuvent toutes les deux être attribuées au père, à raison d’un trimestre par année d’éducation. La mère peut bénéficier des trimestres restants.

Pour prétendre à ces majorations, le père doit en faire la demande à sa caisse régionale dans les 6 mois à partir du 4e anniversaire de la naissance ou de l’adoption de l’enfant.

Enfant né ou adopté à partir de 2010

La majoration adoption et la majoration pour éducation peuvent être partagées entre les parents. Ceux-ci peuvent désigner le bénéficiaire des majorations ou la répartition des trimestres entre eux dans les 6 mois à partir du 4e anniversaire de la naissance ou de l’adoption, à l’aide du formulaire de déclaration. 

Télécharger la Déclaration en vue de la répartition entre les parents des trimestres d’assurance retraite

En cas de désaccord

Le parent doit exprimer son désaccord dans le même délai de 6 mois, à l’aide du formulaire téléchargeable ci-dessus. Dans ce cas :

la majoration adoption est attribuée au parent qui justifie avoir accompli à titre principal les démarches d’adoption ;

la majoration pour éducation est attribuée au parent qui justifie avoir assumé l’éducation de l’enfant, à titre principal, pendant au moins 2 ans.

Absence de déclaration

Si les parents ne transmettent pas leur choix dans ce délai de 6 mois, les trimestres sont attribués à la mère. Pour les couples de même sexe, les trimestres sont partagés par moitié entre les deux parents.

L’attribution des trimestres est définitive. Elle ne peut être modifiée qu’en cas de décès du bénéficiaire de la majoration avant la majorité de l'enfant. Dans ce cas, le parent survivant peut bénéficier de cette majoration s'il remplit les conditions.

Pour bénéficier des trimestres « éducation », vous devez avoir résidé avec l’enfant pendant une période continue d’au moins un an au cours des 4 années suivant sa naissance ou son adoption (1 trimestre est attribué par année de résidence commune) et ne pas avoir été privé de l’autorité parentale.

De plus, chaque parent doit réunir au moins 8 trimestres :

dans un régime de retraite obligatoire d'un Etat de la zone d’application des règlements européens ;

dans les régimes de retraite de l'Assemblée nationale, du Sénat et des fonctionnaires de ces assemblées ;

dans les régimes de retraite des collectivités d'outre-mer Saint-Pierre et Miquelon, Polynésie Française, Wallis et Futuna ;

les régimes de retraite obligatoires de la Nouvelle-Calédonie.

Cette condition n’est pas exigée si vous avez élevé seul votre enfant pendant au moins un an en continu, au cours des 4 années suivant sa naissance ou son adoption.

Bonne journée

Nadège, Expert retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 0

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉