Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Cette question a été résolue

Malus et prise en compte de trimestres supplementaires

Bonjour, Je suis né le 07/05/1959. Bénéficiant d'une carrière longue commencée à 16 ans et 13 trimestres avant la fin de l'année civile de mes 20 ans, je pourrais prendre ma retraite en Juin 2019 à 60 ans. J'aurai acquis à cette date 170 trimestres. J'ai des informations contradictoires sur le malus applicable en 2019 dans ce cas de figure. Le malus de 10% pendant 3 ans sur la complémentaire s'applique t'il à mon cas ? Si ce malus ne me concerne pas ou que l'impact financier n'est pas un frein pour moi, Il y a t-il un interêt à finir l'année 2019 ? S'il me concerne, est il vrai que ce malus s'annule si on fait valoir ses droits à la retraite à 61 ans? S'agit il de faire 1 an de plus ou de cotiser 4 trimestres de plus que le nombre requis? Les trimestres acquis en sus des 167 trimestres exigés, ont ils un effet sur le montant de la retraite? Cordialement, Pierre C******
  • Imprimer
  • Partager
Ludovic
Ludovic

Ludovic

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Pierre,

Un coefficient de solidarité temporaire sera en effet appliqué sur les retraites complémentaires à partir de 2019 pour les personnes nées, comme vous, à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite à taux plein à compter du 1er janvier 2019, y compris dans le cadre du dispositif des carrières longues.

Il s'agit d'une minoration temporaire de 10% de la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite.

Selon les éléments de votre message, vous serez effectivement concerné par ce coefficient temporaire si vous demandez à bénéficier de votre retraite à 60 ans, au 1er juin 2019.

Ceci étant, vous pourriez ne pas être visé par ce coefficient si :

  • vous décalez votre départ en retraite d'une année au moins, soit au 1er juin 2020 dans votre situation. Il s'agit en l'espèce de différer votre départ en retraite ce qui entraîne souvent de poursuivre son activité une année supplémentaire sans que cela soit toutefois une obligation,
  • vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonérée de CSG compte tenu de ses ressources.

Bonne journée,

Ludovic, Expert retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 1

0%

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉