Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Cette question a été résolue

Application du coefficient de solidarité en cas de rachat de trimestres

Bonjour, Je suis cadre, né en janvier 1957 et j’envisage de prendre ma retraite au 1/2/2020, date à laquelle je totaliserai 154 trimestres. Pour compléter ma retraite de base, j’ai la possibilité de racheter 12 trimestres, soit au titre du taux (option 1, pour obtenir un taux plein de 50%), soit au titre du taux et de la durée (option 2, pour atteindre un taux de 50% et les 166 trimestres nécessaires à une retraite de base sans décote). Si j’ai bien compris, si je rachète 12 trimestres, quelle que soit l’option 1 ou 2 choisie, je remplirai les conditions de retraite à taux plein au 1/2/2020. Par conséquent, il ne s’appliquera aucune minoration définitive au montant de ma retraite complémentaire En revanche, comme je n’aurai que 63 ans à cette date, je suppose que, dans les 2 cas (option de rachat 1 ou 2), la même minoration de solidarité de 10% s’appliquera au montant de ma retraite complémentaire, pendant 3 ans. Pourriez-vous s’il vous plait confirmer que mon interprétation est correcte, ou s’il existe une différence de traitement selon l’option 1 ou 2 choisie ? En vous remerciant d’avance pour votre réponse Bien cordialement
  • Imprimer
  • Partager

Bonjour Michel,

En effet, pour la retraite complémentaire, peu importe l'option retenue pour le rachat, la conséquence étant que vous bénéficierez in fine d'une retraite de base à taux plein.

Dans une telle situation, bénéficiant d'une retraite de base à taux plein, votre retraite complémentaire vous sera versée sans minoration définitive.

En revanche, et comme vous le soulignez fort justement dans votre message, un coefficient minorant temporaire de 10% sera appliqué pendant 3 ans sur le montant de votre retraite complémentaire.

Toutefois, vous pourriez ne pas être visé par ce coefficient si :

  • vous reportez votre départ en retraite d'au moins une année après la date à laquelle vous remplirez les conditions du taux plein (dans votre situation, si vous décalez votre retraite au 1er février 2021),
  • ou si vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonéré de CSG compte tenu de vos ressources.

Pour plus d'informations, je vous invite à consulter le lien suivant :

https://www.agirc-arrco.fr/actualites/detail/depart-a-la-retraite-a-compter-du-1er-janvier-2019/

Bonne journée,

Thuy, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 0

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉