Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

Retraite progressive - Coefficient de Solidarité

Bonjour, J’ai lu aujourd’hui l’information suivante dans votre revue "les cahiers de la retraite complémentaire numéro 23". Le sujet du coefficient de solidarité est abordé Page 20. Il est indiqué : "* Les participants nés à partir de la génération 1957, remplissant les conditions du taux plein avant 2019 et liquidant leurs pensions de retraite (base et complémentaire) à compter de 2019, sont exclus de l’application du coefficient de solidarité" Je suis né en 1958, je remplirai les conditions du taux plein avant 2019 (31/12/2018) et j’avais l’intention de demander la liquidation en 2019 (1/1/2019). Selon cette note, j’ai l’impression que je remplis les conditions nécessaires pour être exclu de l'application du coeficient, qu’en pensez-vous ? Autre sujet concernant l’option demande de retraite progressive, je connais les conditions : être à temps partiel, avoir 60ans et 150 trimestres minimum que l’on soit éligible au départ anticipé pour Carrière longue ou pas. Par contre je ne connais pas la manière de calculer son montant, pourriez-vous m’éclairer sur ce point ? Je vous remercie par avance,
Questions - Réponses
Questions - Réponses

Questions - Réponses

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • Imprimer
  • Partager
Ludovic
Ludovic

Ludovic

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Jean-Pierre,

Le coefficient de solidarité que vous évoquez sera appliqué sur les retraites complémentaires des personnes nées à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite à taux plein à partir de 2019. Il s'agit d'une minoration de 10% de la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite.

Ceci étant, les personnes qui remplissent les conditions pour bénéficier d'une retraite du régime de base à taux plein avant le 1er janvier 2019 et qui choisissent de reporter leur départ en retraite après cette date, ne seront en effet pas concernées par ce coefficient.

Dès lors, né en octobre 1958, vous pourrez ne pas être visé par ce coefficient si vous remplissez les conditions permettant un départ anticipé à taux plein au 1er novembre ou 1er décembre 2018. En revanche, si vous ne pouvez bénéficier de votre retraite à taux plein qu'à partir du 1er janvier 2019, le coefficient en cause sera appliqué sur le montant de vos retraites complémentaires.

Dans ces conditions, sachez toutefois que vous pourriez ne pas être visé par ce coefficient si :

  • vous reportez votre départ en retraite d'une année,
  • vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonérée de CSG compte tenu de vos ressources.

S'agissant du montant des pensions versées dans le cadre du dispositif de la retraite progressive, celui-ci correspond à une fraction de l'allocation déterminée à partir des droits inscrits à votre compte. Cette fraction est égale à 100% - % temps travail.

Par exemple, si vous travaillez à 60%, vous percevrez l'équivalent de 40% de votre allocation.

Ceci étant, pendant la période de retraite progressive, vous (ainsi que votre employeur) continuerez à cotiser et vous obtiendrez en contrepartie des droits supplémentaires : trimestres au régime général et points de retraite complémentaire.

Ces droits seront ajoutés à votre compte lorsque vous partirez en retraite définitive. Le montant de vos retraites sera donc augmenté et vous bénéficierez alors d'une retraite égale à 100% de vos droits.

Bonne journée,

Ludovic, Expert retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 0

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉