Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

la retraite progressive à 61 ans et 9 mois

Bonjour, Je suis née le 24 mars 1957. Je suis éligible à la retraite anticipée à 60 ans pour carrière longue depuis le 1er Avril 2017 (attestation CNAV). Je suis toujours salariée à ce jour, et souhaite poursuivre mon activité professionnelle au moins jusqu'au 31/12/2018. A dater du 1er janvier 2019, 2 choix s'ouvre à moi: - soit liquider ma retraite pour carrière longue, -soit demander une retraite progressive. Dans le cadre de la liquidation de ma retraite anticipée pour carrière longue à taux plein au 1er janvier 2019, serai-je impactée par le malus de la retraite complémentaire? Dans le cadre d'une demande de retraite progressive au 1er Janvier 2019, sachant que j'aurai 62 ans le 24 mars 2019, devrai-je attendre 65 ans pour pouvoir liquider ma retraite à taux plein sans être impactée par le malus des retraites complémentaires? Je vous remercie Sylvie Dans le cadre d'une retraite progressive à dater du 1er janvier 2019,
Questions - Réponses
Questions - Réponses

Questions - Réponses

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • Imprimer
  • Partager
Ludovic
Ludovic

Ludovic

Niveau
4
5000 / 5000
points
Bonjour Sylvie, Le coefficient de solidarité que vous évoquez sera appliqué sur les retraites complémentaires à partir de 2019 pour les personnes nées à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite à taux plein. Il s'agit d'une minoration de 10% de la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite. Ceci étant, les personnes qui remplissent les conditions pour bénéficier d'une retraite du régime de base à taux plein avant le 1er janvier 2019, ce qui semble être votre cas, ne seront pas concernées par ce coefficient. Dès lors, si vous remplissez les conditions permettant un départ anticipé au 1er avril 2017, au titre du dispositif des carrières longues, vous ne serez pas visée par ce coefficient, quelle que soit votre la date de votre départ en retraite, en 2018, en 2019 ou plus tard. En outre, si vous faites le choix d'un départ au moins 8 trimestres après la date où vous remplissez les conditions d'un départ à taux plein, votre retraite complémentaire sera majorée pendant une année. Ainsi, un départ définitif à la retraite au 1er avril 2019, à l'issue d'une poursuite d'actvité à temps plein où dans le cadre du dispositif de la retraite progressive, vous permettrait de bénéficier de cette majoration temporaire. Bonne journée, Ludovic, Expert retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 0

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉