Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Question en attente de réponse

Forfait jour temps partiel - impact sur la retraite

Bonjour,
Je suis cadre au forfait jour et je souhaiterais passer à 80%. De tout ce que j'ai lu, j'ai compris que cela a un impact important sur ma retraite mais que je pouvais demander à cotiser comme si j'étais à temps plein. J'aimerais savoir si j'ai bien tout compris (avant d'aller voir mon employeur).

  • Calcul des cotisations à 80% et valeur surcotisation:

Mon salaire brut actuel est un peu supérieur au plafond de la sécurité sociale. Donc actuellement, sur ma fiche de paie j'ai 4 lignes que je pense avoir enfin comprises :
SS plafonnée : base = 3377
SS déplafonnée : base = brut
Complémentaire T1 : base = 3377 ; taux = 40% x Taux(retraite T1 + CEG T1 + CET)
Complémentaire T2 : base = brut-3377 ; taux = 40% x taux(retraite T2 + CEG T2 + CET)

En passant à 80%, mon salaire brut passe en dessous du plafond. Donc les lignes SS déplafonnée et Complémentaire T2 vont logiquement disparaître ? Je voudrais valider que la valeur de base reste le montant du plafond SS soit 3377 bien que mon salaire brut soit plus petit (pour SS déplafonnée et Complémentaire T1).

Est-ce que cela signifie donc que le montant de la surcotisation pour faire un équivalent temps plein est finalement la somme des lignes SS déplafonnée + Complémentaire T2 (part salarial + part employeur)

  • Qui paie cette surcotisation ?
  • Cela va dépendre de mon employeur ? Soit c'est moi à 100%, soit c'est lui à 100% ? Cela se négocie ?

    Je vous remercie d'avance pour votre aide.
    Cordialement

anso
anso

anso

Niveau
0
1 / 100
point
  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Anne-Sophie,

Le principe général est de cotiser sur le salaire brut réel que ce soit au régime de base ou au régime de retraite complémentaire.

Si votre salaire devient inférieur au plafond de la Sécurité sociale du fait de votre réduction de temps de travail, la base de salaire soumis à cotisation sera égal à votre salaire brut.

Dès lors, tant les cotisations du régime général (plafonnées et déplafonnées) que les cotisations Agirc-Arrco seront calculées sur cette base.

En revanche, vous n'aurez plus de cotisation Agirc-Arrco à payer sur la tranche 2 des salaires, ni de cotisation CEG qui ne concerne que les personnes dont les salaires dépassent le plafond de la Sécurité sociale.

Il existe une possibilité (c'est donc facultatif) de cotiser sur la base d'un salaire qui serait perçu pour une activité exercée à temps plein.

Un accord signé avec votre employeur doit définir la part de la cotisation salariale que l'employeur s'engage à prendre en charge.

Bonne journée,

Mamy, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉