Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Indemnisation pole emploi après rupture conventionnelle

Bonjour, je suis actuellement en étude avec ma société pour un départ en rupture conventionnelle au 1 sept 2019. Je suis né le 24 mars 1957. Date de départ en retraite légale notée sur le site Agirc-Arcco) au plus tôt dès 62 ans soit à partir du 01 avril 2019
Pour mon âge de départ à taux maximum 63 ans et 6 mois soit à partir du 01 octobre 2020
Actuellement j ai 159 trimestres Il me faudrait 166 trimestres
S’il y a rupture conventionnelle au 1 sept 2019 comment serait calculé les allocations de chômage ?
Maintenues jusqu’à la retraite à taux plein?
Au dela , ?
J ai lu sur le sire de Pole emploi 36 derniers mois pour les demandeurs d’emploi de 55 ans et plus.

Pour les demandeurs d’emploi âgés de 55 ans et plus, la durée d’indemnisation normale est de 3 ans au maximum. Mais, l’allocation de retour à l’emploi (ARE) peut être perçue jusqu’à ce que le bénéficiaire puisse obtenir sa retraite à taux plein (ce qui peut aller jusqu’à 67 ans), si certaines conditions requises sont remplies.
Ces conditions doivent être réunies à l’âge légal du départ en retraite de 62 ans.
Autres conditions que celle d’avoir 62 ans :
• être indemnisé depuis au moins un an ;
• justifier de 12 ans d’affiliation à l’assurance chômage (période de travail salarié), ou période assimilées, avec au moins une année continue ou deux années discontinues durant les 5 dernières années de travail) ;
• et disposer d’au moins 100 trimestres validés par l’assurance vieillesse.
Cette possibilité est particulièrement importante pour les salariés qui ne disposent pas du nombre de trimestres requis pour une retraite de base à taux plein dès 62 ans.
La possibilité de prolongation de l’indemnisation du chômage jusqu’à ce que le demandeur d’emploi ait la possibilité de prendre sa retraite à taux plein est une excellente chose.
Les règles d’indemnisations chômage sont toutefois toujours susceptibles de changer, cela devient même de plus en plus fréquent. Les partenaires sociaux viennent, ainsi, à nouveau d’entrer en négociation alors que nous écrivions cet article le 9 novembre 2018.
La possibilité de prolongation de l’indemnisation du chômage jusqu’à ce que le demandeur d’emploi ait la possibilité de prendre sa retraite à taux plein est une excellente chose. Cette disposition concernant les bénéficiaires de l’ARE de plus de 62 ans sera-t-elle modifiée ?

Merci pour votre réponse? Bien cordialement.
Philippe L

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Philippe,

D'une manière générale, l'indemnisation chômage est versée, sous certaines conditions, jusqu'à l'âge auquel l'assuré peut bénéficier de sa retraite à taux plein et au plus tard à 67 ans pour les personnes nées, comme vous, à compter de 1955.

Si vous ne remplissez pas ces conditions de la retraite à taux plein à 62 ans, le versement de votre allocation chômage pourra se poursuivre au-delà par Pôle Emploi, dans les limites de la durée maximale d'indemnisation (3 ans pour les personnes de votre âge).

Vous pouvez vérifier cette règle sur le site de l'Unédic à l'adresse suivante :
https://www.unedic.org/indemnisation/vos-questions-sur-in...

Pour permettre un examen particulier de votre situation en matière d'indemnisation chômage, notamment connaître le montant de votre allocation, je vous conseille de contacter Pôle Emploi, seul organisme habilité en la matière, au 3949 (service gratuit + prix d'appel) ou via le lien : https://www1.pole-emploi.fr/faq/contactezNous

Bonne journée,

Aurélie, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉