Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Question en attente de réponse

PSE, carriere longue, CSP ou retraite

J'aurai 61ans en octobre 2019 et j'ai la confirmation CNAV de la "carrière longue taux plein" depuis 01/11/2018. Je serai définitivement licenciée en Dec. 2019, le cabinet d'outplacement m'informe que j'aurai droit (en utilisant mes 3 mois de préavis non effectués) au CSP pendant 12 mois (qui est plus intéressant financièrement que cette première année de retraite - 75% du salaire brut). Seulement le texte du CSP est défini comme suit : vous avez atteint l'âge légal de départ à la retraite ou vous justifiez du nombre de trimestres suffisants pour percevoir votre retraite à taux plein (ce qui est mon cas). Il semblerait que si je prends l'option CSP et perds mon préavis, Pole Emploi peut refuser de me prendre en charge (alors que la CNAV peut le faire) et de fait ne pas me rembourser ce préavis. Quel est votre avis, je n'arrive pas à obtenir de réponse claire et définitive avant de m'engager vers le CSP ou la Retraite après mon licenciement. merci d'avance...

Gege
Gege

Gege

Niveau
0
2 / 100
points
  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Geneviève,

Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) a pour objet un accompagnement et une indemnisation spécifique en faveur des salariés licenciés pour motif économique.

Pendant le CSP, l'assuré perçoit de Pôle emploi une allocation de sécurisation professionnelle (ASP) pendant 12 mois au maximum.

Ainis, vous devriez pouvoir bénéficier de l'ASP, tout au moins, jusqu'à votre 62ème anniversaire, l'indemnisation chômage cessant lorsque le bénéficiaire peut obtenir sa retraite à taux plein à partir de l'âge légal.

Toutefois, pour vérifier votre situation, je vous invite à vous rapprocher de Pôle emploi en composant le 3949 (service gratuit + prix d'appel) ou via le lien https://www1.pole-emploi.fr/faq/contactezNous

Enfin, les allocations chômage ouvrent, en effet, droit à un trimestre tous les 50 jours de chômage indemnisé, dans la limite de 4 par an, auprès du régime général de la Sécurité sociale, et à des droits à retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Bonne journée,

Virginie, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉