Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Calcul montant retraite progressive regime général et complémentaire

Bonjour,
Je pense prendre une retraite progressive à compter du 01/01/2020, j'aurai alors 60 ans et 8 mois et 156 trimestres cotisés dans la fonction publique (militaire) et 70 dans le secteur privé.
Quelles seront, avec les nouvelles lois de janvier 2019, les calculs des montants de ma retraite de base et complémentaire pour un temps de travail de 80%?
D'autre part, mon droit à la retraire à taux plein sera le 18/04/2022 (période de mes 62 ans) si je continue jusqu'au 18/04/2023 est ce que cela me permettra de ne pas avoir la décote de 10% sur la complémentaire pendant 3 ans ?
Merci beaucoup pour vos réponses qui vont contribuer à mon choix.
Salutations très cordiales.

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Jean-François,

Le montant de la fraction de la retraite progressive est déterminé en fonction du temps de travail. Par exemple, si votre temps de travail est égal à 60%, le montant de la fraction de retraite servie est de 40 %.

Ainsi, vous percevrez une fraction de votre retraite du régime général de la Sécurité sociale (40%) plus une fraction de votre retraite complémentaire Agirc-Arrco (40% également).

La retraite progressive est calculée en fonction des droits à retraite acquis et des règles de calcul applicables au moment de votre départ en retraite progressive, puis proratisée selon la fraction qui doit vous être servie.

En poursuivant votre activité à temps partiel, vous continuerez à acquérir des droits à retraite (base et complémentaire). Ceux-ci viendront s'ajouter à vos droits préalablement acquis et seront liquidés lorsque vous prendrez votre retraite définitive.

Enfin, dans le cadre du dispositif de la retraite progressive, il est possible (c'est une option) de continuer à cotiser sur la base d'un salaire à temps plein, pendant la période d'emploi à temps partiel, sous réserve de l'accord de votre employeur.

En pareil cas, les cotisations, tant pour le régime de base que pour les régimes de retraite complémentaire, sont calculées sur la base d'un temps plein (100%) et des droits à retraite sont attribués comme si vous poursuiviez votre activité intégrale.

Si vous évoquez les dispositions applicables par le régime Agirc-Arrco au 1er janvier 2019 (coefficient de minoration de 10% pendant 3 ans), celui-ci ne s'applique pas aux personnes en situation de retraite progressive.

En effet, ce n'est qu'au moment de la retraite définitive que la situation est appréciée pour définir si le coefficient de solidarité doit ou non être appliqué.

Ainsi, pour ne pas être concerné par ce coefficient au moment de votre cessation définitive d'activité, il faut différer le point de départ de la retraite complémentaire d'une année au moins (quatre trimestres calendaires) par rapport à la date à laquelle les conditions permettant d'obtenir une retraite de base à taux plein sont remplies ou être, au moment du départ en retraite, exonéré de CSG compte tenu de ses ressources.

Enfin, vous pouvez demander un Entretien d'Information Retraite auprès d'un conseiller de votre caisse de retraite complémentaire dont vous trouverez les coordonnées depuis le lien suivant : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Vous pourrez alors obtenir une estimation de vos droits à retraite, tant pour le régime de base que pour le régime de retraite complémentaire.

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉