Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Quand allez-vous rétablir le versement des retraites complémentaires de ma mère ?

Bonjour, Depuis juin 2019 vous avez stoppé le versement des pensions de retraites complémentaires AGIRC ARRCO de ma mère qui a 83 ans. Ces pensions de reversions sont son principal revenu. Quand je m'en suis aperçu (ma mère a 83 ans et n'utilise pas internet et reçois des relevés bancaires écrits mensuels), j'ai contacté vos services par téléphone (conversation enregistrée) et vous nous avez indiqué qu'un COURRIER SIMPLE (sic!) envoyé à son adresse vous était revenu avec la mention "n'habite plus à l'adresse indiquée (NPAI)" en nous disant que cela vous suffisait a arrêter ses versements et que son changement d'adresse ne vous avait pas été communiqué. Lors de son changement de domiciliation bancaires les démarches prévoyaient que l'ensemble des créditeurs:débiteurs y compris les caisses de retraites, soit informé de toutes les nouvelles coordonnées, y compris sa nouvelle adresse, et vous avez sans problème basculé les versements sur son nouveau compte bancaire.
La CNAV a parfaitement continué d'honorer la réversion suite à ce changement de domiciliation bancaire et d'adresse, mais vous, grâce à une loi qui vous donne la possibilité de stopper les versements en cas de non réponse à un COURRIER SIMPLE, vous avez arrêté de verser ses pensions AGIRC ARRCO. Nous avons immédiatement recontacté votre entre d'appel (conversation téléphonique enregistrée) et envoyé un courrier RAR afin de régulariser sa situation (courrier RAR reçu le 09 juillet 2019). Nous avons attendu une dizaine de jours avant de vous contacter afin de connaître l'évolution de son dossier. Une conseillère téléphonique nous a assuré que le courrier et son problème avaient été pris en charge et que la régularisation de son dossier serait effective début août avec paiement rétroactif des pensions non versées en juin et juillet (conversation téléphonique enregistrée). A ce jour ma mère est toujours dans l'attente de ses pensions !!! Elles lui sont capitales pour vivre et payer ses dépenses.
Je vous demande donc de me donner une réponse précise et une date précise de mise en paiement des sommes que VOUS LUI DEVEZ pour les mois de juin, juillet et août !
J'ajoute, pour information, que quand je vous ai averti du décès de mon père, vous avez informé la CNAV et tous les versements des retraites de mon père ont été supprimés du jour au lendemain. Il semble donc qu'il soit possible de communiquer entre AGRR et CNAV mais seulement quand cela est à votre avantage !
Vous disposiez également de son numéro de téléphone mobile, de son adresse internet (que je gère et surveille avec elle) mais vous n'avez pas pris 1 minutes pour l'appeler ni daigné nous informer et la contacter (mobile ou courriel) pour éclaircir le retour de COURRIER SIMPLE avec la mention "NPAI". Vous l'avez manifestement enterré un peu vite...
Voilà maintenant 27 jours que vous avez reçu notre courrier avec ses nouvelles coordonnées postales de domiciliation, mais toujours pas de régularisation.
J'ai recommandé à ma mère de vous appeler demain, mercredi 07/08, afin d'avoir des informations sur son dossier et la date de restitution des sommes dues. NOUS ATTENDONS UNE DATE PRECISE DE MISE EN PAIEMENT DES pensions non versées et retenues sans motif.. Nous attendons que vous nous communiquiez une date précise de mise en paiement des sommes spoliées, retenues sans aucune raison maintenant !
De mon côté je vais me renseigner afin d'obtenir les coordonnées de votre médiateur et si nos démarches de demain ne nous donnent pas de réponse précise, après le médiateur nous nous verrons obligé de nous renseigner sur les recours administratifs et juridiques afin que SES DROITS ET SES VERSEMENTS soient rétablis.
Mon père a cotisé plus 43 ans au régime général de la sécurité sociale et de nombreuses décennies aux caisses de retraites AGIRC ARRCO. Ces/ses pensions sont un DROIT et un DU de la Société à ma mère.
Bien qu'autoriser par la loi, vos pratiques, ces pratiques et ces délais, après que ma mère ait répondu à vos demandes de notification de ses nouvelles coordonnées par courrier RAR, nous semble soit lié à une incurie de vos services soit à une volonté délibéré de gagner du temps et de ne pas honorer vos obligations de paiements de ses pensions. Inutile de vous dire que nous ne considérons pas le fait que nous soyons en période de vacances comme un motif valable à ce retard.
Nous vous apporté toutes les informations que vous désiriez en COURRIER RAR (car pour nous le COURRIER SIMPLE adressé à vos services ne suffit pas - 5€ et quelques de frais de courrier RAR quand même)
Je vous demande donc de me contacter par courriel et je reste à votre disposition pour faire état des renseignements personnels que je ne peux livrer dans ce courriel public.
Je suis d'autant plus surpris de ces disfonctionnements qu'à l'époque où j'ai réalisé pour ma mère les dossiers de demande de pension de réversion, vos services avaient été très efficaces.
Je vous remercie de prendre contact avec moi par courriel afin de régler une fois pour toute cette situation que ma mère de 83 ANS vit très mal et qui la plonge dans un embarras financier dont vous êtes maintenant responsable.
Sans réponse précise et une prise de contact rapide, nous nous verrions en droit de considérer qu'l s'agit d'une faute professionnelle, ou d'une négligence, de votre part et nous renseignerions sur les démarches susceptibles de vous contraindre à honorer le paiement de ses pensions.
Je vous rappelle, à toutes fin utiles, que vous vous engagez sur votre site internet à apporter une réponse à toutes réclamations en 48H.
Wotan

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉