Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Retraité militaire + reprise activité = conditions de validation des futurs trimestres pour un salarié

Retraité militaire depuis avril 2019, je bénéfice d'un pension SRE. Je bénéfice également de 13 trimestres "civils" validés avant le début de ma carrière militaire en 1980. Reprenant une activité de salarié dans le secteur privé, mais question est de savoir si mes "nouveaux trimestres civils" seront pris en compte où sont-ils perdus du fait que je perçois déjà une pension militaire à taux plein ? Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier du cumul "pension+retraite" - Merci

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Jean-Marc,

Le fait de percevoir votre retraite militaire n'a aucune incidence sur l'acquisition de vos droits à retraite pour le secteur privé.

Les personnes nées, comme vous, en 1960 peuvent bénéficier d'une retraite à 62 ans si elles justifient d'une durée d'assurance d'au moins 167 trimestres, tous régimes de base confondus.

Dans cette durée, tous les emplois sont comptés, dans le secteur public (votre période d'activité en tant que militaire) et dans le secteur privé.

Lorsque vous cesserez votre activité salariée, vos trimestres acquis pour vos activités dans le secteur privé, avant et après votre période militaire, seront pris en compte dans leur intégralité pour calculer votre durée d'assurance, tous régimes confondus.

Ainsi, le montant de votre future retraite pour votre carrière dans le civil viendra s'ajouter à votre pension militaire.

Vous percevrez donc une pension de retraite pour votre carrière en tant que militaire et une pour votre carrière dans le civil. Les deux seront versées de façon distincte.

Enfin, pour bénéficier d'un cumul emploi retraite sans limite de ressources, il faut :

  • avoir obtenu toutes ses pensions de retraite personnelles légalement obligatoires,
  • avoir au moins l'âge légal de départ à la retraite (62 ans pour vous) et une durée d'assurance (167 pour votre génération) ayant permis d'obtenir sa retraite de base de la Sécurité sociale à taux plein.

A défaut, par exemple pour un assuré parti à la retraite dans le cadre du dispositif des carrières longues à partir de 60 ans, le versement de ses pensions est soumis aux conditions de ressources et ce, jusqu'à l'âge légal de la retraite (62 ans pour la génération 1960).

En outre, il ne peut pas reprendre un emploi chez son ancien employeur avant un délai de 6 mois (reprise possible au 1er jour du 7ème mois).

Je vous joins les liens expliquant le dispositif du cumul emploi retraite auprès des régimes de base et complémentaire :

A noter que, dans tous les cas, les revenus perçus son soumis aux cotisations normales de retraite mais ne permettent pas l’acquisition de nouveaux droits.

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉