Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Pensionné des armées et actif dans le privé nombre de trimestres à cotiser pour le départ à la retraite à taux plein?

Bonjour. Je suis né le 26/11/1969. Pensionné des Armées depuis le 1 janvier 2018, j'ai cotisé 140 trimestres entre la durée des services militaires (28 ans et 3 mois) et les bonifications (06 ans 10 mois).
Je suis actif dans le privé depuis 2017 en ayant déjà cotisé 4 trimestres dans le privé pendant les années 1987-1988-1989.
Je cotise dans le privé depuis 2016.
Combien de trimestres dois-je encore cotiser pour partir à la retraite et à quel âge ?
Le fait de dépasser le nombre de trimestres requis augmente t'il le montant de la pension privée ?
Ai-je bien le droit de bénéficier de ma pension militaire et de ma retraite dans le privé.
En vous remerciant par avance.
Bien cordialement.
Samy

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Samy,

Le fait de percevoir votre retraite militaire n'a aucune incidence sur l'acquisition de vos droits à retraite pour le secteur privé.

Les personnes nées, comme vous, en 1969 peuvent bénéficier d'une retraite à 62 ans si elles justifient d'une durée d'assurance d'au moins 170 trimestres, tous régimes de base confondus.

Un départ anticipé en carrières longues dès 60 ans est possible à condition d'avoir acquis au moins 4 trimestres avant la fin de l'année de vos 20 ans et 170 trimestres. Dans cette durée d'assurance, tous les trimestres cotisés sont comptés mais les trimestres assimilés sont limités : 4 trimestres pour le chômage, 4 pour la maladie sur l'ensemble de votre carrière.

Pour calculer cette durée d'assurance, que ce soit à 60 ou 62 ans, tous les emplois sont comptés, dans le secteur public (votre période d'activité en tant que militaire) et dans le secteur privé.

Lorsque vous cesserez votre activité salariée, vos trimestres acquis pour vos activités dans le secteur privé, avant et après votre période militaire, seront pris en compte dans leur intégralité pour calculer votre durée d'assurance, tous régimes confondus.

Ainsi, le montant de votre future retraite pour votre carrière dans le civil viendra s'ajouter à votre pension militaire. Vous percevrez donc une pension de retraite pour votre carrière en tant que militaire et une pour votre carrière dans le civil. Les deux seront versées de façon distincte.

Au régime général de la Sécurité sociale, l'assuré qui poursuit une activité professionnelle au-delà de l'âge légal (62 ans pour vous) et qui réunit la durée d'assurance exigée pour le taux plein peut bénéficier de trimestres de surcote.

Dans cette situation, la retraite de base est majorée de 1,25 % par trimestre civil entier effectué.

Si, par exemple, à 60 ans, vous avez acquis plus de 170 trimestres, la surcote ne s'appliquera pas et le nombre de trimestres supplémentaires n'aura alors pas d'incidence sur le montant de votre retraite. Ce n'est que si cette période d'activité correspond à vos meilleures années de rémunérations que cela aura une incidence sur le calcul du revenu annuel moyen des 25 meilleures années et donc le montant de votre retraite.

Au régime complémentaire Agirc-Arrco, tout salaire soumis à cotisations permet d'obtenir des points supplémentaires.

Une réserve : la réforme des retraites, qui fait l'objet actuellement d'un projet porté par le gouvernement pourrait peut-être modifier les informations que je vous donne ci-dessus. Il est en effet indiqué dans le rapport Delevoye publié en juillet dernier que la première génération concernée serait celle de 1963.
Il est cependant trop tôt pour préjuger des décisions qui seront prises.

Bonne journée

Catherine, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉