Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

J'ai le droit à la retraite carrière longue (60ans) j'ai prolongé mon contrat de travail d'un an pour éviter le malus.

Bonjour,
Je suis née le 16/3/1959. J'ai au 31/12/1978 cotisés 176 trimestre. J'ai donc droit à la carrière longue. Je pouvais partir au 1/04/2019. J'ai décidé de faire 1 an de plus pour éviter le malus (retraite complémentaire). Au mois de Juin cette année j'ai demandé mon attestation de carrière longue à la CNAV. Je l'ai reçue au mois de septembre et il est indiqué que mes droits à la retraite partent à partir du 1/08/2019. J'ai pris RV avec la CNAV, il me réponde que une attestation carrière longue donne les droits le mois suivant de l'envoi de cette demande. J'ai contesté par lettre recommandée cette décision. Sachant qu'une attestation de carrière longue est valable 6 mois je ne pouvais pas la demander au plus tard au mois de mars 2019. Donc pour ma retraite complémentaire, je pense que j'aurais droit au malus si je maintiens mon départ au 1/05/2020 ? Que dois-je faire ?
Merci de votre réponse.
Cordialement

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Patricia,

Effectivement, l’Assurance retraite établit l’attestation d’éligibilité au dispositif de départ anticipé « Carrières longues » lorsque l’assuré en fait la demande.

La date de départ est ainsi fixée au 1er jour du mois qui suit cette demande.

En revanche, l’Assurance retraite ne vous délivrera sans doute pas de nouvelle attestation.

Ceci étant, dans cette hypothèse, la caisse de retraite complémentaire Agirc-Arrco vérifiera, au moment de votre ouverture de droits à retraite complémentaire, si vous remplissiez bien les conditions d’ouverture de droits à taux plein pour carrières longues dès le 1er avril 2019 au régime général de la Sécurité sociale.

Ainsi, si tel est bien le cas, étant donné que vous aurez reporté le point de départ de votre retraite complémentaire d’un an par rapport à la date d’ouverture de droits à retraite à taux plein au régime général de la Sécurité sociale, vous ne serez pas visée par le coefficient de solidarité.

Bon après-midi,

Mamy, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉