Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Périodeslicenciementéconomiqueformationprofessionnellechômagecotisées ds les années 80 ne sont pas prises en compte ?

Vous confirmez que les périodes de licenciement,chômage,formation professionnelle cotisées ne sont pas prises en compte dans le plan de carrière ?actuellement au RSA - Née en 1953 j'ai le statut "aidant familial" depuis les années 2000 je me retrouve avec 118 euros de retraite pour 48 trimestre cotisés et sans jamais avoir bénéficié de l'aide d'accompagnement concernant le statut ''Aidant Familial" à laquelle j'avais droit. Toutes mes périodes de cotisations de licenciement économique, chômages et formations professionnelles dans les années 80 ne sont pas prises en compte dans mon plan de carrière. J'ai vécu avec le RSA toutes ces années jusqu'à ce jour ! Je suis toujours en attente de l'attribution de ma retraite déposée en juillet 2018. Si vous connaissez une plus grande injustice que celle-ci je suis prête à l'entendre et même si j'allais à la télévision à l'heure de grande écoute pour rendre témoignage personne ne croirait à mon histoire tant elle est surréaliste. Bien cordialement.

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Nadia,

Les droits auprès des régimes de retraite (base et complémentaires) sont acquis en général en contrepartie des cotisations versées (périodes d’activité).

Les périodes de privation d'activité (maladie, chômage, ...) génèrent également des droits à retraite, trimestres auprès du régime général de la Sécurité sociale, points de retraite complémentaire, sans contrepartie de cotisations, lorsqu'elles interrompent une période de travail.

De même, les périodes de formation professionnelle peuvent, sous conditions, donner lieu, sans contrepartie de cotisations à des trimestres et/ou des points auprès de ces régimes de retraite.

Une rémunération ou compensation financière pour remplacer le salaire peut, sous conditions, être versée à l'aidant familial qui s'occupe d'un proche. Si ce proche est le conjoint, le dédommagement peut s'accompagner d'une réduction d'impôt.

Cela étant, la situation de l'aidant familial ne relevant pas du domaine d'expertise des Experts-retraite, je ne peux vous apporter d'autres précisions à ce sujet, ni surtout vous donner les raisons pour lesquelles vous n'avez jamais bénéficié d'une aide financière à ce titre.

A toutes fins utiles, je vous joins un lien relatif à ce statut :

https://institut.amelis-services.com/aidants/aidant-familial-un-engagement-a-prendre-tres-au-serieux/

En outre, les Experts-retraite n'ayant pas vocation à intervenir auprès des caisses de retraite pour le compte des assurés, je vous conseille de contacter directement votre caisse pour obtenir le paiement définitif de votre pension :

En espérant que vous percevrez rapidement votre retraite, je vous souhaite une bonne journée,

Virginie, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉