Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Rachat de trimestres d'études: "taux" ou "taux+durée" a t il une effet sur l'application de la minoration de 10% ?

Cas pratique : j'attendrai le taux plein CNAM avec 167 trimestres au 1/01/2023 (à 63 ans révolus) ; j'envisage de racheter des trimestres d'études pour avancer cette date (pour la retraite de base) tout en restant au delà des 62 ans révolus; par exemple rachat de 2 trimestres = taux plein au 1/07/2022 ; Le choix entre rachat "taux seul" ou rachat "taux plus durée" a t il une influence sur les conditions de l'abattement temporaire de 10% sur la retraite complémentaire ? est ce que dans les deux cas l’abattement de 10% ne s'applique pas pour un départ en retraite 1 an ou plus après l'obtention du taux plein CNAM (dans l'exemple , à partir du 1/07/2023 ? ) ?

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

christophe
christophe

christophe

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Michel,

Effectivement deux options de rachats de trimestres pour années d'études supérieures existent :

  • L'option 1 qui permet le rachat pour le seul taux de liquidation. Son but est de diminuer l'effet de la décote sur la retraite, ou, dans votre cas, d'atteindre le taux plein de 50% plus rapidement.
  • l'option 2 qui permet le rachat pour le taux et la durée d'assurance. Plus chère, cette option permet de réduire voire supprimer la décote et d'augmenter la durée d'assurance prise en compte dans le calcul de la retraite de base.

Concernant la retraite complémentaire Agirc-Arrco, les 2 options ont la même incidence sur le montant de votre retraite complémentaire.

Ainsi, si le rachat vous permet d'obtenir votre retraite de base à taux plein à 62 ans au 1er juillet 2022, la retraite complémentaire sera versée à cette date sans minoration définitive.

Seule s'appliquera la minoration temporaire de 10% pendant 3 ans.

Pour en être exempté, il vous faudrait :

  • reporter d'un an le point de départ de votre retraite complémentaire par rapport à la date d'obtention du taux plein, soit au 1er juillet 2023.
  • être exonéré de CSG en raison de votre situation fiscale.

Bonne journée,

Christophe, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉