Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Retraite carrière longue et cotisation volontaire durant période de chômage

J’ai 58 ans (né en mars 1962) et j’envisage de signer une rupture conventionnelle avec mon employeur dans l’entreprise où je suis salarié depuis 1983.
D’après le relevé de carrière de la CNAV, avec 5 trimestres validés avant mes 20 ans et 153 trimestres retenus au total au 31/12/2018, je pourrai prétendre à un départ en retraite anticipée pour carrière longue en octobre 2022 (avec 168 trimestres).

Si la rupture conventionnelle envisagée prenait effet au 30/04/2020, il me resterait à cette date à valider encore 10 trimestres pour pouvoir partir en retraite anticipée au 1/10/2022 avec un taux plein.
Dans l’hypothèse (probable) où je ne retrouverais pas de travail durant cette période, je serai indemnisé par pôle emploi.
Dans ce contexte, je crois comprendre que le décompte des trimestres serait le suivant :

• Les cotisations effectuées entre 1/1/2020 et le 30/04/2020 me permettrait de cotiser les 4 trimestres pour l’année 2020
• Mon relevé de carrière faisant état d’un trimestre déjà validé au titre d’une période de chômage indemnisé avant 1983, je ne pourrai donc plus valider que 3 trimestres (sur 4 éligibles a priori) durant la période de chômage indemnisé jusqu’au 1/10/2022.
• Il me resterait donc à cotiser 4 trimestres pour pouvoir partir en retraite anticipée au 1/10/22.

J’ai lu sur le forum une réponse pour un cas similaire au mien dans laquelle il était indiqué qu’il n’était pas possible de faire un versement volontaire à l’assurance vieillesse (Urssaf ?) durant la période de chômage indemnisé pour cotiser les trimestres manquants.

Je ne trouve cependant pas de texte officiel faisant état de cette incompatibilité entre chômage indemnisé et cotisation volontaire, pourriez-vous me communiquer les références ?

Par ailleurs, y a-t-il une autre solution différente (rachat de trimestres, VPLR, …) qui me permettrait de compenser ces quatre trimestres pour un départ en retraite anticipée ?

En vous en remerciant de vos réponses.

Bien cordialement,

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Francis,

Pour le dispositif de retraite anticipée pour carrière longue,les trimestres obtenus par rachat de cotisations pour périodes incomplètes ne sont pas retenus.

Vous trouverez en détail les types de trimestres de cotisation qui sont pris en compte via ce lien : https://www.legislation.cnav.fr/Pages/expose.aspx?Nom=ret...

Dès lors, à la suite de votre rupture conventionnelle en avril 2020, l'attribution de trimestres assimilés pour chômage jusqu'en septembre 2022 compromettrait votre éligibilité à une retraite anticipée.

Sans reprise d'activité générant des trimestres cotisés, vous devriez donc patienter pour demander votre retraite à partir de l'âge légal, actuellement fixé à 62 ans,.
Ceci posera la question du maintien de vos ressources puisque, sauf exception, l'indemnisation par Pôle Emploi cesse au bout de 3 années.

Peut-être pouvez-vous alors reporter votre rupture conventionnelle de quelques mois ?

N'hésitez pas à effectuer vous-même une simulation du montant de vos retraites selon les dates de départ possibles à la retraite. Pour ce faire, vous devrez rajouter vous-même la période de chômage qui interviendra à la suite de la rupture de votre contrat de travail envisagée.

Bonne journée,

Mamy, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉