Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Décôte après retraite progressive

Bonjour,
J'ai bénéficié d'une retraite progressive à partir du 1er septembre 2017 et j'ai pris ma retraite à compter du 1er septembre 2019 à l’âge de 62 ans et 2 mois. Il m’ait appliqué un malus de 10% sur ma retraite argirc-arrco
Est-ce normal?
Merci

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Dominique,

Pour ne pas être concerné par le coefficient minoration temporaire (10% pendant 3 ans) que vous évoquez, il faut différer votre demande de retraite complémentaire d'une année au moins par rapport à la date à laquelle l'assuré remplit les conditions permettant d'obtenir une retraite de base du régime général de la Sécurité sociale à taux plein, ou bien, si au moment de son départ en retraite, il est exonéré de CSG, compte tenu de vos ressources.

Ce coefficient ne s'applique pas aux personnes en situation de retraite progressive tant qu'elles sont couvertes par ce dispositif.
En effet, ce n'est qu'au moment de la demande de retraite définitive que la situation est appréciée pour définir si le coefficient de solidarité doit ou non être appliqué.

Ainsi, dans l'hypothèse où vous remplissiez les conditions d'obtention d'une retraite de base à taux plein le 1er septembre 2019, il aurait fallu reporter le point de départ de retraite complémentaire d'un an à compter de cette date, soit au 1er septembre 2020, pour ne pas être visé par ce coefficient minorant temporaire.

Bonne journée,

Christophe, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉