Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

conditions pour valider une carrière longue sans pénalité des 10%

Bonjour; je suis né le 12 janvier 1959. Je suis actuellement en arrêt maladie depuis mai 2019, j'ai validé mes 167 trimestres au 01/01/2020, puis-je bénéficier d'une carrière longue, sachant que j'ai 5 trimestres validés en 1978 et 1979 (service militaire) et à quelle date pourrais-je partir à la retrait en évitant de perdre les 10% de décote pendant 3 ans?. Si je pars à 62 ans, aurais-je droit à la carrière longue? Faut-il reculer la date de départ pour éviter la décote des 10% ? Merci de vos réponses, cordialement.

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour René,

Né en janvier 1959, vous pouvez partir en retraite entre 60 et 62 ans dans le cadre du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue, à condition de réunir 5 trimestres avant la fin de l'année de votre 20ème anniversaire, ce qui semble être le cas, et 167 trimestres dans toute votre carrière.

Attention, dans ces 167 trimestres "carrière longue", il ne peut être tenu compte de plus de 4 trimestres assimilés pour chômage, 4 pour maladie, ...

N'ayant pas accès à vos données personnelles, je ne peux vous apporter une réponse plus précise sur la date possible de votre retraite à taux plein dans le cadre de ce dispositif.

Pour vérifier l'application de ces règles à votre situation personnelle, je vous conseille de prendre contact avec le régime général de la Sécurité sociale, habilité à déterminer l'âge de votre départ en retraite à taux plein, par téléphone au 3960 (0,06 €/ mn + prix d'appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr

Une fois que vous connaitrez précisément le point de départ possible de votre retraite à taux plein, je serais alors en mesure de vous préciser à quelle date vous serez exonéré de la minoration que vous évoquez (décote de 10% pendant 3 ans de la retraite complémentaire Agirc-Arrco). En effet, l'information de la date du taux plein est déterminante pour apprécier si vous serez ou non concerné par la minoration de 10%.

D'ores et déjà, je peux vous préciser que les personnes exonérées de CSG compte tenu de leurs ressources ne sont pas visées par cette minoration. En outre, celles ayant reporté le point de départ de leur retraite complémentaire d'une année au moins par rapport à la date où les conditions du taux plein sont remplies en sont également exonérées. Par exemple, si vous remplissez les conditions du taux plein à 62 ans, la minoration ne sera pas appliquée si vous demandez votre retraite complémentaire à 63 ans.

Bonne journée,

Ludovic, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉