Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Adhésion au CSP ou non

J'ai 58 ans et demi , 161 trimestres validés à fin 2020 et 5 trimestres avant 20 ans , aucune période de chômage. je peux prétendre à partir en retraite à 62 ans et 7 mois avec 168 trimestres ( le 01/10/2022 ) info de la caisse de retraite. Sauf que je viens d'être licencié économique le 17/08/2020. Si j’adhère pas au CSP , j'ai droit à 6 mois de préavis non effectué , cela m’amène au 17/02/2021 , d’après mon salaire et mes calculs cela me permet de valider 2 trimestres en 2021 .Donc 161 + 2 = 163 , et si après 4 trimestres de chômage ( maxi 4 autorisés ) = 167 , et rachat d'un trimestre qui me manque en 1980 ( possible avec le PSE mis en place dans mon entreprise) =168. Cela est t'il réaliste de ne pas adhérer au CSP pour partir en retraite le 01/10/2022. MERCI ET CORDIALEMENT

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Patrice,

Pour obtenir votre retraite à taux plein avant 62 ans, au 1.10.2022, vous devez effectivement réunir un certain nombre de trimestres avant la fin de l'année civile de vos 20 ans, justifier de 168 trimestres

Dans ces 168 trimestres "longue carrière", il ne peut être retenus plus de 4 trimestres pour chômage, 4 trimestres pour maladie, 2 trimestres pour invalidité, etc...
Les trimestres rachetés ne sont pas pris en compte.

Il vous manquerait donc un trimestre en comptabilisant 2 trimestres cotisés en 2021 et 4 trimestres de chômage.

Par ailleurs, pendant un contrat de sécurisation professionnelle - CSP -, vous percevez de Pôle emploi une allocation de sécurisation professionnelle - ASP - (12 mois au maximum).
Cette allocation ouvre droit en effet à des trimestres assimilés (et non cotisés) auprès du régime général de la Sécurité sociale mais aussi à des droits à retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous êtes cadre).

Dès lors, quelle que soit la solution retenue, votre licenciement semble remettre en cause votre départ en retraite au 1er octobre 2022.

Cela étant, seul, le régime de base est habilité à confirmer le point de départ de la retraite à taux plein.
Je vous invite donc à contacter un conseiller au 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne journée,

Aurélie, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉