Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Départ anticipé à la retraite dans le cadre d’un PSE

Bonjour, actuellement mon entreprise propose un départ anticipé à la retraite dans le cadre d’un PSE, pour toutes les personnes éligibles à une retraite à taux plein avant le 31/12/2022.
J’ai commencé à travailler le 09/12/80, en tant que militaire de carrière, jusqu’au 07/04/03, date de mon CDI dans mon entreprise actuelle. D’après mes calculs, je pourrais bénéficier du statut carrière longue, et éligible à une retraite à taux plein (168 trimestre) le 02/10/22. A noter que je bénéficie également d’un trimestre validé avant le 09/12/80. Pour information je cotise à l’Argic et l’Arco.
Tout d’abord, mon calcul de la date de départ est-il correct ?
Concernant les conditions d’une retraite anticipée (PSE) quel est le pourcentage de la rémunération jusqu’à l’âge de la retraite (liquidation des droits)? Durant cette période, les cotisations pour la complémentaire continuent-elles?
En d’autres termes, le montant prévisionnel de ma retraite, qui apparaît aujourd’hui dans mon compte retraite (case 62 ans), sera t-il identique si je pars en « retraite anticipée » dans le cadre d’un PSE. Le fait de partir avant le 01/10/22 réduira t-il l’indemnité que je devais percevoir à mon âge légal de départ à la retraite?
En souhaitant avoir été suffisamment clair dans mes explications
En vous remerciant par avance
Cordialement

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Alain,

Né en décembre 1961, vous pouvez partir en retraite dès 60 ans dans le cadre du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue, à condition de réunir 4 trimestres avant la fin de l'année de votre 20ème anniversaire et 168 trimestres dans toute votre carrière.

Attention, dans ces 168 trimestres, il ne peut être tenu compte de plus de 4 trimestres assimilés pour chômage, 4 pour maladie, ...

Dans le cadre d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE), le salarié continue à percevoir sa rémunération habituelle durant la période de congé de reclassement correspondant au préavis.

Son salaire est donc soumis à l'ensemble des cotisations de retraite. Des trimestres cotisés sont attribués par le régime de base et des points Agirc-Arrco par la retraite complémentaire.

En revanche, si la durée du congé de reclassement excède celle du préavis :
• le régime général attribue des trimestres assimilés sans que des cotisations soient versées (50 jours = 1 trimestre),
• le régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco n'accorde pas automatiquement des points, mais, de manière facultative, si le versement de cotisations Agirc-Arrco est effectué à la suite d'un accord conclu au sein de l'entreprise.

Pour vérifier votre situation au regard de la carrière longue en cas de PSE, je vous conseille de prendre contact avec le régime général de la Sécurité sociale, habilité à déterminer l'âge de votre départ en retraite à taux plein, par téléphone au 3960 (0,06 €/ mn + prix d'appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne journée,

Virginie, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉