Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

Retraite expatrié

bonjour Virginie,
suite à votre réponse et pour être sûr d'avoir bien compris :
Pour rappel de la situation,
j'ai travaillé 28 ans en France, et je compte partir en expatriation en Italie. Pour le calcul de "ma retraite",
1. je mettrai en contact le moment venu la France et l'Italie, et le calcul du montant de retraite se fera sur le montant le plus avantageux.
2. le fait de passer à mi-temps, ne devrait donc pas avoir d'impact sur mon montant de retraite car j'ai cumulé 25 ans de salaire à temps plein en France (et le calcul se fait - pour le moment- sur les 25 ans de salaire plus élevé.
3. j'ai toutefois lu sur divers forum qu'il était intéressant de continuer à cotiser en France de manière volontaire. est-ce le cas ? car je n'ai pas retrouvé ces infos sur votre forum
4. mes droits à pole emploi prennent fin en mars, il semblerait que je puisse durant encore un an me voir attribuer des trimestres. (J'en ai actuellement cumulé 128 à l'assurance vieillesse).Du coup cela vaut-il la peine ? Sans toutefois cumuler des points AGIRC-ARCO (pour cela il faut absolument une activité salariée en France, si j'ai bien compris.
5. dernière question qui fait suite à la précédente. Une activité de portage salariale via une société française, mais en ayant une résidence à l'étranger, peut-elle être une solution ?
Merci de votre écoute,
Bien cordialement,
Corine

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Corinne,

Comme indiqué précédemment, si vous vous expatriez en Italie, vous cotiserez à titre obligatoire auprès du régime de retraite italien. Il n'y a donc aucun intérêt dans ce cas de cotiser à titre individuel auprès de la CFE (Caisse des français de l'étranger) et de Malakoff Humanis international Agirc-Arrco.

Ces droits seront payés par ce régime selon les conditions d'obtention (âge de la retraite notamment) et de calcul en vigueur en Italie lors de votre départ en retraite.

Cela étant, la durée d'assurance totale que vous aurez acquise en France et en Italie sera retenue par chacun des régimes de base de ces 2 pays pour vérifier si vous remplissez les conditions requises pour obtenir votre retraite française et italienne à taux plein.

S'agissant des modalités de calcul de vos retraites de base française et italienne, je vous conseille d'interroger directement l'Assurance retraite au 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr et l'Istituto Nazionale della Previdenza Sociale.

A toutes fins utiles, je vous joins un lien relatif à ce sujet :
https://www.cleiss.fr/particuliers/partir/travailler/expa...

Pour vérifier si vous pouvez obtenir des trimestres pour une période de chômage non indemnisé alors même que vous êtes en Italie, il convient également de poser la question à l'Assurance retraite.

Enfin, si votre activité de portage salariale dépend d'une société française, vous relèverez du droit social français, quel que soit votre lieu de résidence.

Bonne journée,

Virginie, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉