Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Rachat de trimestres au taux seul et bénéfice du taux plein pour la retraite complémentaire

A 62 ans, pour les personnes nées en 1959, 167 trimestres sont en principe requis pour le taux plein. Avec 163 trimestres projetés, j'envisage un rachat de 4 trimestres au taux seul pour arriver aux 167 trimestres.
Je vais en fait me retrouver avec un coefficient de 50% (taux plein) mais un ratio de proratisation inférieur à 1 (163/167) du fait du taux seul. Est-ce malgré tout considéré comme un taux plein pour la retraite complémentaire ? Travailler jusqu'à 63 ans (un an de plus) permettrait-il alors de passer à un taux de 0.525 et à un ratio de 1 (167/167) pour la retraite principale et de gommer la pénalité de 10% pendant 3 ans de la retraite complémentaire ? Je vous remercie à l'avance pour votre réponse

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Vincent,

Je vous confirme que si vous remplissez, après rachat du taux seul, les conditions pour obtenir votre retraite de base à taux plein, même sans atteindre la durée d'assurance requise pour votre génération, votre retraite complémentaire Agirc-Arrco sera versée dans les mêmes conditions, c'est-à-dire à la même date et sans minoration définitive.

Ceci étant, comme vous le soulignez, votre retraite complémentaire sera alors soumise à une minoration de 10% pendant 3 ans sauf si vous en reportez le point de départ d'un 1 an au moins par rapport à la date où vous remplissez les conditions du taux plein.
Ainsi, dans la situation décrite, une poursuite de votre activité jusqu'à 63 ans vous permettrait de ne pas être visé par la minoration de 10%.

Toutefois, je vous conseille de mesurer le coût d'un tel rachat au regard notamment de son impact financier sur le montant de votre future retraite complémentaire (la minoration étant limitée à une période de 3 ans) et de la possibilité pour vous de poursuivre votre activité au-delà de l'âge de 62 ans (et d'acquérir ainsi les 4 trimestres manquants).

Quoi qu'il en soit, je vous suggère, pour analyser les différentes hypothèses et vous permettre de prendre votre décision en toute connaissance de cause, de solliciter un Entretien d'Information Retraite (EIR).

Dans le cadre de ce bilan personnalisé et gratuit, des simulations du montant potentiel de vos futures pensions, tous régimes confondus, pourront vous être communiquées.

Pour bénéficier de ce service, il faut en faire la demande auprès de votre caisse de retraite complémentaire https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne journée,

Ludovic, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉