Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Cette question a été résolue

Trimestres travaillés au Chili et retraite complementaire

Je suis en février 1959 et aurais donc 62 ans en février 2021.
Je totalise 151 trimestres cotisés en France et 21 trimestres au Chili soit au total 171 trimestres au 30/09/2020 et continuerai à cotiser au Chili jusqu'à la réponse définitive de mes droits en France.

Vu que le Chili a une convention bilatérale de sécurité sociale avec la France , les trimestres travaillés au Chili, sont ils comptabilisés pour le calcul de la retraite complémentarité au taux plein ??

Aussi , comme je réside à l'étranger et suis résident fiscal au Chili :

Suis-je exonéré de la Csg et autres prélèvements sociaux. ????

Vu que « La minoration temporaire de 10 % ne s’applique pas sur la retraite Agirc-Arrco des retraités exonérés de CSG. « je serais donc « beneficiaire » de cette mesure ???

En vous remerciant de votre réponse

  • Imprimer
  • Partager
Thu Thuy
Thu Thuy

Thu Thuy

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Ricardo,

En effet, il existe une convention bilatérale de Sécurité sociale entre la France et le Chili.
Vos années d'activité au Chili peuvent ainsi être prises en compte dans votre durée d'assurance par le régime général de la Sécurité sociale française, sous certaines conditions, pour déterminer l'âge de votre retraite à taux plein en France.

A noter qu'en l'absence de versement de cotisations, votre période d'emploi au Chili ne sera pas prise en compte par le régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Par ailleurs, si vous obtenez votre retraite du régime général de la Sécurité sociale française à taux plein, votre retraite complémentaire Agirc-Arrco sera calculée sans minoration définitive.
En revanche, il vous sera appliquée une minoration temporaire de 10% pendant les 3 premières années (appelée coefficient de solidarité).
En effet, résidant au Chili, bien que n’étant pas assujetti à la CSG, vous êtes concerné par l’application de la minoration temporaire.

Pour ne pas être visé par cette minoration, il faut reporter d'un an au moins le point de départ à sa retraite complémentaire par rapport à la date où sont remplies toutes les conditions pour obtenir sa retraite à taux plein (âge et durée d'assurance).

Dans votre situation, né en février 1959, si vous pouvez bénéficier de votre retraite de base à taux plein à partir du 1er mars 2021, mais que vous faites le choix de reporter le point de départ de votre retraite complémentaire au 1er mars 2022, vous ne serez pas concerné par la minoration de 10%.

Enfin, vous serez exonéré des prélèvements sociaux au titre de la CSG, de la CRDS et de la CSA. En revanche, la cotisation d'assurance maladie fixée à 4,2 % est dûe.

Pour estimer le montant prévisionnel de vos futures retraites, y compris vos droits à retraite complémentaire, vous pouvez effectuer vous-même des simulations grâce à l'outil m@rel, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Si vous souhaitez obtenir davantage d'informations sur votre situation personnelle, notamment la date à laquelle vous pouvez obtenir votre retraite à taux plein, je vous conseille de vous rapprocher de l'Assurance retraite 09 71 10 39 60 ou sur http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne journée,

Thuy, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 1

Non 0

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉