Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Rupture de contrat, chômage et retraites

Bonjour et merci d’avance pour votre aide.
J’ai eu 58 ans en août 2020. J’ai une reconnaissance de qualité de travailleur handicape (RQTH) jusqu’au 10/06/2029 sans pension.
J’envisage de faire une demande de rupture conventionnelle avez mon employeur. J’ai pris un rdv avec DRH juste pour faire le point sur ma situation de salariée.
J’ai commencé à travailler jeune et pourrais prétendre à bénéficier de la carrière longue au 01/09/2022.
J’ai eu plusieurs arrêt maladie, maternité dans la même entreprise soit au total une période supérieure à 3 ans 1/2, une période de chômage en 1992/93 alors que j’étais en formation professionnelle . Ce qui fait que je ne pourrais certainement partir pour carrière longue au 01/09/2022.
Sur mon relevé de carrière j’ai au 31/12/2019 : 156 trimestres cotisés et 172 trimestres revenus.
Je n’aurais pas les 168 trimestres cotisés.
A quel moment pensez vous qu’il me soit possible de faire une demande de rupture et de m’inscrire au chomage ? Tout en sachant que pôle emploi me dit que j’aurais droit à 1095 jours (soit 3 ans)
Si je continuai à travailler tout en ayant un temps partiel thérapeutique, cela pourrait-il être possible ?
(Mon médecin serait d’accord ainsi que la médecine du travail)
A quelle date dois-je faire ma demande de retraite ?
Merci d'avance pour votre aide, j’avoue être un peu perdu pour prendre la bonne décision.

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Laurence,

En effet, comme indiqué, réunissant 156 trimestres cotisés au 31.12.2019, vous n'aurez pas atteint à vos 60 ans, en août 2022, le nombre de trimestres cotisés requis pour votre génération, soit 168, pour bénéficier d'une retraite anticipée pour carrière longue à cet âge.

Toutefois, une poursuite d'activité à mi-temps thérapeutique jusqu'au 31.12.2022, vous permettrait probablement d'acquérir les 12 trimestres cotisés manquants. Dans ce cas, votre départ en retraite pourrait intervenir au 1er janvier 2023, à l'âge de 60 ans et 5 mois, si bien entendu, vous réunissez au moins 5 trimestres avant la fin de l'année de vos 20 ans.

En cas de rupture conventionnelle, vous pourriez bénéficier d'une indemnisation chômage versée par Pole-emploi jusqu'à l'âge légal de la retraite, soit 62 ans.

Pour en savoir plus sur ce point, vous pouvez consulter la page suivante : https://www.unedic.org/indemnisation/vos-questions-sur-indemnisation-assurance-chomage/japproche-de-la-retraite-que-se-passe-t-il-pour-mes-allocations-chomage

La perception d'allocations chômage jusqu'à 62 ans, vous permettrait d'acquérir :

  • des trimestres assimilés au régime de base (50 jours indemnisés, y compris carence = 1 trimestre),
  • et des points de retraite complémentaire (en fonction du salaire journalier de référence et hors délai de carence).

Pour faire le point sur votre situation, je vous conseille de demander un Entretien d'Information Retraite (EIR).

Dans le cadre de ce bilan personnalisé et gratuit, des simulations du montant potentiel de vos futures pensions, tous régimes confondus, pourront vous être communiquées en fonction de différents scénarii.

Pour bénéficier de ce service, il faut en faire la demande auprès de votre caisse de retraite complémentaire via ce lien : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli.

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉