Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Retraite Progressive et Surcotisation

Idéalement, je désire pendre racheter des trimestres et prendre une retraite progressive vers 60 ans (en 2023) puis partir en retraite entre 62 et 65 ans.
Le revenu annuel d activité est-il bien calculé sur les années 2018 à 2022 ?
Si mon revenu annuel d activité est de 40 000 euros et que je souhaite travailler à mi temps cela signifie que mes revenus ultérieurs doivent être inférieurs à 20 000 euros. Comment est alors calculé la retraite progressive : salaires des 25 meilleures années, taux obtenu à 60 ans, durée d'assurance obtenu à 60 ans, dont je recevrai 50 pourcent ? A titre d'information, j'aurai 150 trimestres à 62 ans, sans prendre en compte les éventuels trimestres rachetés d'ici là.
Comment la part complémentaire est-elle calculée ? Je pense que l'on multiplie le nb de points par la valeur du point et par un coefficient de minoration. Mais où trouve-t-on ce coeeficient de minoration ?
Par ailleurs, une fois en retraite progressive, je souhaite continuer à cotiser sur la base d'un taux plein. Comment calculer la surcotisation : taux de retraite de base, taux de la retraite complémentaire, autres cotisations ?
Vous remerciant par avance. Cordialement. JMR.

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Sandra
Sandra

Sandra

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Jean-Michel,

Si vous décidez de prendre une retraite progressive à partir de juin 2023, soit à l'âge de 60 ans, en continuant à travailler à 50%, il vous sera versé une fraction de vos retraites correspondant à 50% du montant des droits acquis au moment de votre départ.

Votre retraite du régime de base tiendra compte de vos 25 meilleurs revenus d'activité et non pas seulement de ceux des 3 dernières années comme vous l'indiquez.

En outre, vos retraites de base et complémentaire seront calculées selon le nombre de trimestres et de points acquis à la date de la retraite progressive.

Ceci étant, vous indiquez que vous totaliserez 150 trimestres à 62 ans, si vous n'avez pas effectuer de rachat de trimestres. Cela signifie que vous ne justifierez que de 142 trimestres à 60 ans, nombre insuffisant pour partir en retraite progressive à cet âge, ce dispositif nécessitant en effet de réunir au minimum 150 trimestres.

Ainsi, le rachat de trimestres que vous envisagez doit impérativement être réalisé avant vos 60 ans pour remplir cette condition et partir en retraite progressive à cet âge.

Dans l'hypothèse où vous rempliriez cette durée d'assurance minimum (150 trimestres) à 60 ans, il vous manquera alors 18 trimestres pour l'attribution d'une retraite à taux plein (168 -150). De ce fait, le calcul de votre retraite progressive tiendra compte de ces trimestres manquants.

Une minoration temporaire spécifique à ce dispositif sera alors appliquée. Pour le régime de base elle sera de 11,25%. Votre retraite du régime de base sera donc versée au taux minoré de 38,75% tel que vous pouvez le vérifier sur ce site.

Pour la retraite complémentaire, une minoration sera également appliquée à votre allocation Agirc-Arrco à raison de 0,762 % par trimestres manquants. Pour vous, elle serait donc aujourd'hui minorée de 13,72%.

Lors de votre départ en retraite définitif, un nouveau calcul sera fait pour tenir compte des trimestres et des points supplémentaires acquis pendant la retraite progressive.

En effet, pendant cette période, vous et votre employeur continuerez à cotiser sur le salaire perçu à temps partiel et vous obtiendrez de nouveaux droits (trimestres et points de retraite Agirc-Arrco) qui s’ajouteront à ceux que vous avez déjà acquis avant d’être en retraite progressive.

D’une manière facultative, pour obtenir des droits comme si vous aviez continué à travailler à temps plein, il est possible en accord avec votre employeur de cotiser sur la base d'un salaire à 100 % pendant la retraite progressive.

Dans votre situation, je vous conseille de demander un Entretien d'Information Retraite (EIR).

Ce bilan personnalisé et gratuit vous permet de faire le point sur votre carrière et sur les perspectives d'évolution de vos droits. Des simulations du montant potentiel de vos futures pensions, tous régimes confondus, pourront vous être communiquées à cette occasion.

Pour cela, il vous faut en faire la demande auprès de votre caisse de retraite complémentaire. Si besoin, vous trouverez ses coordonnées en saisissant votre numéro de sécurité sociale sur ce site.

Bonne journée, 

Sandra, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉