Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Impact rachat de trimestres sur retraite complementaire , application du bonus malus Agirc Arcco

Bonjour, je vais racheter 12 trimestres pour être éligible au DDV de mon entreprise , par l'obtention du taux plein à la liquidation de ma retraite au 01/07/2023 . J'ai 59 ans ( né en juin 1961 ) .
La CARSAT m'a précisé l'impact sur la retraite de base , Quel est l'impact sur la retraite complementaire ?
Ce rachat me permet d'atteindre les 168 Trimestres taux plein , dans ce cas le malus de 10 % sur 3 ans s'applique t il ?
Merci

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Marc,

Pour obtenir leur retraite à taux plein, à compter de 62 ans, les assurés nés comme vous en juin 1961 doivent effectivement, selon les règles actuelles, avoir acquis au moins 168 trimestres, pour l'ensemble de leur carrière.

Lorsque cette durée d'assurance n'est pas atteinte, une minoration définitive est appliquée sur le montant des pensions de retraite de base et complémentaire. Aussi, afin de faire diminuer, voire de supprimer, les coefficients de minoration, un rachat de trimestres peut effectivement s'avérer intéressant.

Les services du régime général de la Sécurité sociale vous ayant déjà renseigné sur les deux options de rachat qu'ils proposent, je vous informe que pour le calcul de votre retraite complémentaire Agirc-Arrco, celles-ci sont aujourd'hui équivalentes.

En effet, dès lors que vous remplirez les conditions pour obtenir votre retraite à taux plein, votre retraite complémentaire Agirc-Arrco vous sera versée dans les mêmes conditions, à la même date d'effet et sans minoration définitive.

Néanmoins, le dispositif des coefficients de solidarité auquel vous faites référence, consistant notamment en une minoration temporaire de 10% de votre pension de retraite complémentaire vous sera appliqué, sauf :
•si au moment de votre départ à la retraite, vous êtes exonéré de CSG, compte tenu de vos ressources ;
•si vous repoussez votre demande de retraite complémentaire d'un an après la date à laquelle vous aurez obtenu les conditions d'obtention de votre retraite de base à taux plein (âge et durée d'assurance).

Ainsi, dans l'hypothèse où ces conditions seraient réunies, vous concernant, le 1er juillet 2023, il vous faudrait reporter votre demande de retraite complémentaire d'un an, soit au 1er juillet 2024, pour être exonéré de cette minoration temporaire.

Bonne journée,

Christophe, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉