Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Evolution du montant retraites de base et complémentaire en absence de revenu jusqu'au taux plein

Bonjour, mon épouse a capitalisé jusqu'à ce jour 153 trimestres. Etant née en 1957, le taux plein sera atteint à 166 trimestres ou à l'âge de 67 ans. En supposant une absence de revenu à partir de maintenant , comment évolue le montant de sa retraite de base et complémentaire au fil du temps ? Est ce figé car les trimestres ne s'incrémentent plus pour la durée de l'assurance , ou y a-t-il une évolution du taux seul ? Pour sa retraite complémentaire ARRCO, l'incrémentation est-elle de 1% / an ou figée ? Merci de m'indique les formules de calcul . Cordialement.

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Fabrice,

Au régime général de la Sécurité sociale, dès lors qu'une personne ne réunit pas la condition de durée d'assurance pour l'obtention de la retraite à taux plein à compter de 62 ans, une décote est appliquée en fonction du nombre de trimestres manquants.

L'assuré peut éviter cette décote en reportant le point de départ de sa retraite jusqu'à l'âge de la retraite à taux plein, soit 67 ans pour les personnes nées en 1957.

A l’instar du régime de base, le régime complémentaire Agirc-Arrco applique un coefficient d’abattement définitif dès lors que les conditions d’un départ à taux plein ne sont pas réunies.

Ce coefficient est déterminé en fonction de l’âge ou du nombre de trimestres manquants, la solution la plus favorable au retraité étant retenue.

Vous trouverez les coefficients d'anticipation affectés selon l'âge et le nombre de trimestres manquants via ce lien : https://www.agirc-arrco.fr/particuliers/demander-retraite...

Par exemple, pour un départ au 1.11.2020, un assuré né en octobre 1957 ayant acquis 153 trimestres se verra appliquer un coefficient minorant définitif de 0,8675 déterminé en fonction des 13 trimestres manquants, plus favorable que celui applicable selon son âge, soit 0,83.

Cela étant, dès lors que l'assuré atteint le seuil à partir duquel le coefficient lui est plus favorable selon son âge, soit 64 ans dans l'exemple que je vous ai donné, le coefficient diminue, par tranche de 3 mois, jusqu'à son annulation à 67 ans.

Si le salarié ne perçoit plus aucun revenu jusqu'à son départ en retraite à 67 ans, le montant de ses retraites de base et complémentaire n'évoluera plus jusqu'à ce qu'il atteigne l'âge du taux plein.

Pour connaître le montant prévisionnel des futures retraites de votre épouse, je vous suggère d'effectuer des simulations en fonction de différentes hypothèses de date de départ en retraite grâce à l'outil M@rel accessible depuis son espace personnel sur le site http://www.agirc-arrco.fr

Bonne journée,

Aurélie, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉