Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Activité salariée dans en Belgique et en France

Bonjour,

Je totalise 5 années d'activité salariée en Belgique et 96 trimestres en France.
J'ai 56 ans et ne parviens plus à retrouver un emploi conforme à ma qualification (cadre).
Je serai donc de toutes manières loin du nombre de trimestres nécessaires pour une retraite à taux plein

Si je ne transfère pas les années cotisées en Belgique, pourrai-je bénéficier d'un montant plancher de pension en Belgique ?

Sur un autre plan, cela changera-t-il beaucoup le montant de ma retraite, si je recommence à travailler en sous qualification jusque 67 ans (+ 40 trimestres environ), ?

Merci de votre aide

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Aurélie
Aurélie

Aurélie

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Benoît,

La réglementation européenne permet de tenir compte de toutes les périodes d'assurance dans les différents régimes de retraite de base des pays de l'espace économique européen, ce qui est le cas pour la France et la Belgique.

A toutes fins utiles, je vous invite à cliquer : ICI

Ainsi, les périodes d'activité exercées dans ces pays sont totalisées pour calculer la durée totale de la carrière et déterminer si les conditions d'ouverture des droits en France et en Belgique sont réunies.

Chaque régime national est responsable du calcul de la part de retraite qu'il lui incombe de verser et ce, selon ses propres règles.

Cela étant, ne connaissant pas les modalités de calcul du régime belge, je ne peux vous indiquer si vous pourrez bénéficier d'un montant plancher de pension à cet égard.

Reprendre une activité salariée vous permettrait de continuer à acquérir des droits à retraite et si vous demander l'ouverture de vos droits à 67 ans, d'obtenir vos retraites base et complémentaire à taux plein, quel que soit le nombre de trimestres acquis.

Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2019, date de la mise en œuvre du nouveau régime Agirc-Arrco, la notion de cadre et de non cadre n'existe plus au sein de ce nouveau régime.

Dès lors, que vous soyez salarié non-cadre ou cadre, si vous reprenez une activité salariée, vous cotisez auprès d'une seule caisse de retraite complémentaire relevant du régime Agirc-Arrco sur l'intégralité de votre salaire dans la limite de 8 plafonds de la Sécurité sociale (PSS) :

• Tranche 1, limitée à 1 PSS

• Tranche 2, comprise entre 2 et 8 PSS.

Ainsi, le taux de calcul des points pour la Tranche 1 est égal à 6,20 % et à 17 % pour la Tranche 2, quel que soit votre statut.

C'est donc le montant du salaire qui détermine le niveau des droits à retraite et non pas la qualification de cadre ou de non cadre.

Pour connaître l'incidence d'une reprise d'activité sur le montant de vos retraites, je vous invite à effectuer des simulations personnalisées grâce à l'outil m@rel accessible depuis votre espace personnel sur ce site.

Bonne journée,

Aurélie, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉