Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Votre site des Experts Retraite fait peau neuve. L’envoi de vos questions à nos Experts Retraite sera possible à partir du 15 décembre sur le nouveau site Agirc-Arrco. Il sera accessible à l’adresse suivante : https://agirc-arrco.fr/mes-services-particuliers/les-experts-retraite/

Question en attente de réponse

Licenciement économique à 58ans que choisir CSP ou ARE ?

Suite à un licenciement économique ; lettre reçue le 10/12/2020 je ne sais pas si je doit prendre le CSP ou l'ARE.
Je suis née le 29/03/1963 je suis carrière longue, j'ai actuellement effectué 159 trimestres + 8 ( 4 par enfant x 2 =8) au total 167
Je peux avoir la retraite à partir de 60ans soit le 01/04/2023.
J'ai toujours travaillé depuis le 30/09/1979, je suis consciente qu'à 58 ans on ne retrouve pas facilement du travail...
Que me conseillez vous de choisir le CSP ou l'ARE ?
Merci par avance de votre réponse.

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Sylvie,

Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) est une mesure obligatoire proposée au salarié licencié pour motif économique pour lui permettre de bénéficier de différentes mesures visant à son insertion ou reconversion professionnelle.

Le salarié peut refuser le CSP, mais dans ce cas, perd son droit à l'allocation de sécurisation professionnelle dont le montant est plus élevé qu'une allocation retour à l'emploi (ARE).

Vous trouverez toutes les précisions concernant le CSP, ainsi que la liste des différents organismes auxquels vous pouvez vous adresser pour obtenir toutes les informations relatives à ce dispositif, dans cette page : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F138....

Par ailleurs, Pôle emploi a établi une note qui permet de comparer le dispositif du CSP au bénéfice de l’ARE, prestation qui sera versée en cas de refus du CSP.
Vous trouverez cette note dans ce lien : https://www.pole-emploi.fr/candidat/mes-droits-aux-aides-...

S'agissant des conséquences du bénéfice des deux prestations sur votre retraite, elles permettent d’obtenir des trimestres assimilés (et non cotisés) auprès du régime général de la Sécurité sociale (50 jours indemnisé = 1 trimestre, dans la limite de 4 par an) et des points de retraite complémentaire auprès du régime Agirc-Arrco.

Dans le cadre d'une retraite anticipée « carrière longue » à 60 ans, les trimestres assimilés (chômage, maladie) retenus sont limités à 4. De même, les trimestres de majoration de durée d’assurance pour enfant (8 par enfant) ne sont également pas pris en compte.

Dès lors, d’après vos indications, votre éligibilité à un départ anticipé en carrière longue à 60 ans semble compromise car vous ne devriez pas réunir les deux conditions cumulatives carrière longue suivantes :

  • 5 trimestres cotisés avant la fin de l’année de votre 20ème anniversaire,
  • 168 trimestres cotisés ou "réputés cotisés" dans toute votre carrière.

En revanche, aucune limitation de ces trimestres n’a lieu pour un départ à la retraite à partir de 62 ans.

Pour faire le point sur votre retraite, vous pouvez demander un Entretien d'Information Retraite (EIR).

Dans le cadre de ce bilan personnalisé et gratuit, des simulations du montant potentiel de vos futures pensions, tous régimes confondus, pourront vous être communiquées.
Pour bénéficier de ce service, il faut en faire la demande auprès de votre caisse de retraite complémentaire (http://www.retraite-repartition.fr/dopli/).

Bonne journée,

Mamy, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉