Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

57 ans, CSP et carrière longue

Bonjour,

Je suis née le 1er Août 1963, et j’ai mes 5 trimestres avant mes 20 ans. Donc je pense être susceptible de partir en carrière longue.

Mais suite à un licenciement économique en date du 3/01/2020 (après avoir travaillée 34 ans dans la même ste), je suis au CSP. A ce jour étant toujours sans emploi, au 4 janvier 2021 je serai à 57% de mon salaire (are).

A fin 2019, j'ai acquis 156 trimestres. La caisse de retraite m’a informé
que pour 2020, il y aura 4 trimestres en plus de validés (ceux du csp) soit 160 au 31 décembre, mais qu'il faudra travailler à hauteur de 6 191€ minimum en 2021 et 2222 (soit 4 mois de smic par an) pour valider les 8 trimestres qu’il me manquera et pouvoir partir en retraite en 2023 date de mes 60 ans.
Est-ce bien cela?

Mon conseiller CSP m’a dit qu’il y avait 3% de cotisés pour la retraite sur l’indemnité du CSP. A-t-il raison ?
Mais qu’elle n’apparaît pas sur les relevés mensuel, cela est vrai.
Par contre, sur mes relevés du CSP, une cotisation pour la retraite complémentaire se calcule.

Pensez-vous qu’avec toutes les informations indiquées ci-dessus, je peux prétendre à un départ à 60 ans ?
Merci pour votre réponse.

Marie

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Nicole,

L'information communiquée par votre caisse de retraite est correcte.

En effet, la nature des trimestres inscrits à votre compte est déterminante pour être éligible à un départ anticipé à la retraite pour carrière longue.

Ainsi, née en août 1963, pour bénéficier de ce dispositif, vous devez réunir au moins 5 trimestres avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés pour l'ensemble de votre carrière.

Dans ces 168 trimestres demandés sont pris en compte tous les trimestres acquis par cotisations (travaillés) et un nombre limité de trimestres assimilés, dont 4 maximum pour le chômage.

Les allocations chômage et les allocations de CSP ouvrent droit à un trimestre assimilé tous les 50 jours de chômage indemnisé, dans la limite de 4 par an, auprès du régime général de la Sécurité sociale, et à des points de retraite complémentaire Agirc-Arrco, sans contrepartie du versement de cotisations.
Le précompte effectué sur les allocations de chômage au titre de la retraite complémentaire est une participation de solidarité au financement des droits à retraite attribués pour le chômage indemnisé par l’UNEDIC et n'est pas apparenté à une cotisation directement génératrice de droits au compte individuel de chaque assuré.

Vous indiquez totaliser 156 trimestres cotisés fin 2019. Les rémunérations perçues en 2020 devraient vous permettre de valider 4 trimestres cotisés supplémentaires. Dans ce cas, il vous faut encore acquérir 8 trimestres cotisés ou réputés cotisés supplémentaires pour pouvoir partir en retraite pour carrière longue au 1er août 2023.

Votre changement de situation semble effectivement avoir remis en cause votre droit à une retraite anticipée. Si tel est le cas, votre départ en retraite ne sera possible qu'à compter de 62 ans.

Ceci étant, n'ayant pas accès aux données de votre carrière, je ne peux vous répondre plus précisément.

Pour vérifier votre éligibilité à un départ anticipé à la retraite pour carrière longue, je vous conseille de contacter le régime général de la Sécurité sociale au 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr.

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉