Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

Polypensionnaire et surcote

Bonjour,

Je suis né en mars 1960. Mais si je suis considéré comme carrière longe, je pense partir au 1er avril à 63 ans. j'aurais alors cotisé 176 trimestres (58 dans le privé et depuis 1995 dans le public j'aurai 118 trimestres).
Ma fin de carrière s'effectuant dans le public, la simulation fait appraitre une surcote de 5%.
Parcontre je me demande si je bénéficie aussi d'une surcote de 5% sur la CNAV et sur la complémentaire AGIRC ARRCO? Merci pour m'éclairer. Bien cordialement.

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Nelia
Nelia

Nelia

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour François,

Exerçant actuellement votre activité dans la fonction publique, cette surcote de 5 % que vous évoquez, concerne votre régime de retraite de fonctionnaire.

En effet, pour les régimes de retraite de la fonction publique, la CNRACL et le SRE, comme pour la retraite de base du secteur privé, la CNAV, les trimestres cotisés au-delà de l'âge légal de 62 ans, dès lors que la durée d'assurance est remplie à cet âge, permettent de bénéficier d'une surcote de la pension.

Lorsque ces conditions sont remplies, chaque trimestre civil supplémentaire cotisé permet alors une surcote de la pension à hauteur de 1,25 % par trimestre.

Ainsi, selon les éléments de votre message, en poursuivant votre activité de fonctionnaire jusqu'à l'âge de 63 ans, une surcote de 5 % sera susceptible d'être appliquée sur le montant de votre pension de la fonction publique.

Ce système de surcote n'existe pas pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco. Dans ce régime, les cotisations versées au-delà de 62 ans continuent, comme avant, à générer des points, même si l'assuré remplit par ailleurs les conditions de sa retraite de base à taux plein.

Ceci étant, en décalant votre départ à la retraite d'au moins une année après la date à laquelle les conditions de la retraite de base à taux plein sont remplies, vous permettra de ne pas subir le coefficient de solidarité minorant de 10 % pendant 3 ans sur le montant de votre retraite complémentaire Agirc-Arrco.

En outre, un report du point de départ de la retraite Agirc-Arrco permet de bénéficier d'une majoration d'allocation pendant un an :

• de 10 % en cas de report de 2 ans,
• de 20 % pour un report de 3 ans,
• et de 30 % pour un report de 4 ans.

Ne connaissant pas la date de votre retraite à taux plein, je ne peux vous répondre plus précisément.

Pour toutes précisions sur l'application de ces dispositifs sur le montant de vos futures retraites, je vous invite à contacter votre régime de fonctionnaire, la CNRACL ou le SRE, ainsi que votre caisse de retraite complémentaire Agirc-Arrco. Si besoin, vous retrouverez ses coordonnées via ce lien : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉