Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Votre site des Experts Retraite fait peau neuve. L’envoi de vos questions à nos Experts Retraite sera possible à partir du 15 décembre sur le nouveau site Agirc-Arrco. Il sera accessible à l’adresse suivante : https://agirc-arrco.fr/mes-services-particuliers/les-experts-retraite/

Cette question a été résolue

Chômage ou retraite carrière longue ?

Bonjour.Je suis né le 06/11/1961 et j'obtiendrai mes 168 trimestres le 1 Juillet 2022 à 60 ans et 7 mois.
Ayant réalisé 6 trimestres (dont 4 de service militaire) avant la fin de l'année de mes 20 ans , je suis éligible à la retraite carrière longue.
Je vais négocier un licenciement auprès de mon employeur justement au 1er Juillet 2022.
Ce 1er Juillet 2022 devrais je partir en retraite carrière longue ou m'inscrire au chômage afin de cotiser des trimestres supplémentaires et annuler ainsi la décote des 10 % appliqué sur ma retraite complémentaire durant 3 ans ?
Est il possible de cumuler 4 trimestres de service militaire + 4 trimestres de chômage ?
Merci d'avance pour vos réponses.

breizh
breizh

breizh

Niveau
0
15 / 100
points
  • Imprimer
  • Partager

Bonjour Jean-Yves,

Né en novembre 1961, si au 1er juillet 2022 vous réunissez les conditions requises d'âge (60 ans minimum) et de durée d'assurance (168 trimestres vous concernant dont 4 avant le 31 décembre 1981, ce qui est visiblement le cas avec les trimestres liés au service militaire), vous pourriez effectivement faire valoir vos droits, par anticipation, à une retraite de base à taux plein.

Attention toutefois car, dans cette durée d'assurance, sont retenus au maximum 4 trimestres au titre du service national, 4 pour la maladie ou encore 4 pour le chômage et ce, dans toute la carrière professionnelle.

D'une manière générale, lors de la rupture du contrat de travail (licenciement, rupture conventionnelle ...), un salarié peut bénéficier d’une indemnisation chômage au delà de son soixantième anniversaire, dès lors qu'il remplit les conditions nécessaires à son attribution et qu'il n'atteint pas l’âge légal du départ à la retraite (62 ans).
En effet, l'assuré n'est pas obligé de prendre sa retraite par anticipation à 60 ans dans le cadre du dispositif des carrières longues, même s'il en remplit les conditions.

Dans votre situation, sous réserve d'être éligible à un départ anticipé, ci-dessus explicité, au 1er juillet 2022 et d'être indemnisé a minima pendant un an par Pôle emploi soit jusqu'au 1er juillet 2023, vous ne seriez effectivement pas visé par l'application du coefficient de minoration temporaire auquel vous faites référence.

Le cas échéant, si vous demandez votre retraite complémentaire dès le 1er juillet 2022, sauf à ce que vous soyez exonéré de CSG au moment de votre départ, le coefficient de solidarité s'appliquera sur le montant de votre pension de retraite complémentaire.

Bonne journée,

Christophe, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 24

Non 2

92%

92% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉