Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Remise en cause de la date de départ en retraite carrière longue suite fin de carrière chomage.

Bonjour
J'aurais 58 ans le prochain mois de Juin 2021.J'ai actuellement à fin 2019 154 trimestres de validés + 4 trimestres de 2020 et donc logiquement une possibilité de prendre ma retraite au taux plein le 01/07/2023 en carrière longue dans la mesure ou d'ici cette date j'ai toujours une activité pleine pour arriver aux 168 trimestres necessaires...
Actuellement avec la situation économique je risque d'avoir une fin de parcours difficile voir un arrêt d'activité peut-être d'ici fin d'année.
Si j'accepte une rupture conventionnelle disons au 1 er Janvier 2022 je validerais un total de 162 trimestres.
Il me manquera donc 6 trimestres pour valider un départ au 01/07/2023.
Dans cette situation en imaginant que je passe au 01/01/2022 sur une période longue de chômage ma date de départ au taux plein est-elle repoussée à 62 ans ?? ou plus ?? et sera t-elle minorée par le fait de cette période chômage en fin de carrière (manque de trimestre ?)? que conseillez vous si je dois acter un départ pour limiter une fin de carrière compliquée??
Merci de votre retour.

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Bruno,

Né en juin 1963, pour bénéficier d'un départ anticipé à la retraite pour carrière longue dès 60 ans, vous devez réunir au moins 5 trimestres avant la fin de l'année de vos 20 ans et 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés pour l'ensemble de votre carrière.

Dans ces 168 trimestres sont pris en compte tous les trimestres acquis par cotisations (travaillés) et un nombre limité de trimestres assimilés : 4 pour le chômage, 4 pour la maladie, 4 pour le service militaire, ...

Dès lors, avec une rupture conventionnelle au 31 décembre 2021, vous valideriez, selon vos indications, 162 trimestres, ce qui remettrait en cause votre éligibilité à un départ en retraite pour carrière longue au 1er juillet 2023 du fait de l'attribution de 6 trimestres assimilés pour votre période de chômage.

Dans cette situation, vous devriez alors être indemnisé par Pôle emploi jusqu'à
votre 62ème anniversaire, et donc obtenir votre retraite à taux plein au 1er juillet 2025.

Cela étant, n'ayant pas accès aux données de votre carrière, je ne peux vous confirmer cette hypothèse.

C'est pourquoi, pour vérifier votre situation au regard de la carrière longue, je vous conseille de contacter le régime général de la Sécurité sociale au 3960 (service gratuit + prix d'appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr.

Enfin, vous serez visé par l'application du dispositif des coefficients de solidarité, mis en place pour tous les assurés nés après le 1er janvier 1957 et demandant leur retraite complémentaire à partir de 2019, sauf :

  • à ce que vous soyez exonéré de CSG au moment de votre départ, compte tenu de vos ressources,
  • à ce que vous reportiez votre demande de retraite complémentaire d'un an à partir de la date à laquelle vous réunirez les conditions d'âge et de durée d'assurance vous permettant d'obtenir votre retraite de base à taux plein.

Vous retrouverez les modalités d'application de ce dispositif en suivant ce lien :
https://www.agirc-arrco.fr/particuliers/demander-retraite...

Bonne journée,

Virginie, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉