Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 48h.

Question en attente de réponse

Est-il possible d'avoir des dates de départ en retraite différentes entre la CNAV et l'arcoo

Bonjour,
Je suis né en janvier 1958, j'ai cotisé 187 trimestres et je vais avoir 63 ans ce mois-ci. Je suis en retraite CNAV avec surcote au 01/01/2021 et j’ai donc arrêté de travailler depuis ce jour. Afin de ne pas subir la minoration de 10% de l'ARRCO j'avais demandé à celle-ci lors du dépôt de ma demande de retraite s'il était possible de partir en retraite à une date différente pour l'ARRCO par rapport à celle de la CNAV, soit le 01/02/2021 où j'aurais donc atteint mes 63 ans. Il m'avait été répondu par l'affirmative. Dans mon espace personnel du site agirc-ARRCO il apparaissait bien la date du 01/02/2021 comme date de départ de ma retraite complémentaire. Ma demande ARRCO est instruite par Humanis qui, avec retard, a dû commencer à traiter mon dossier hier et j'ai constaté dans mon espace personnel que ma date de départ en retraite ARRCO a été modifiée au 01/01/2021 sans que j'en ai été informé. J'ai contacté Humanis par téléphone et malgré mon insistance et différents interlocuteurs ils m’affirment qu’il n'est pas possible d'avoir une date de départ différente entre la CNAV et l'ARRCO et qu’ils sont obligés de prendre le 01/01/2021 comme date de départ. Selon eux la seule possibilité aurait été que je continue à travailler même si j'avais obtenu la retraite CNAV.
Pouvez-vous me dire où se trouve la vérité ? Si effectivement il est possible d’avoir une date de départ différente pour l’ARRCO, comment puis-je faire pour qu’Humanis accepte de prendre ma demande en compte.
Je vous remercie.

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Dominique,

Pour ne pas être concerné par le coefficient de solidarité (minoration temporaire de 10% sur la retraite complémentaire Agirc-Arrco pendant 3 ans, dans la limite de 67 ans), il faut :

  • soit différer la liquidation de sa retraite complémentaire d'une année au moins par rapport à la date à laquelle les conditions de la retraite de base à taux plein sont remplies,
  • soit être exonéré de la cotisation CSG en fonction de ses ressources.

L'assuré peut effectivement demander sa pension vieillesse du régime de base et sa retraite complémentaire Agirc-Arrco à des dates d'effet différentes.

Dans votre situation, cela vous permet d'obtenir votre pension vieillesse à taux plein au 1.1.2021, et votre retraite Agirc-Arrco sans minoration ni définitive, ni temporaire, au 1.2.2021, dès lors que cette dernière est liquidée au moins 1 an après la date à laquelle vous remplissiez les conditions de la retraite de base à taux plein,

Bonne journée,

Virginie, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉