Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

Comment assurer une retraite à taux plein (ou pas ?) malgré la précarité, cinq avant l'âge légal de celle-ci ?

Bonjour,
Après 30 années d'expérience, j'ai vécu un burn out, déclenché une maladie qui m'a éloignée de l'emploi durant deux années.
Aujourd'hui, je travaille comme je peux, dans des structures autres que celles me rappelant un passé douloureux. Le stress occasionné pour trouver assez d'heures travaillées en vue d'obtenir le nombre de trimestres suffisant chaque année, est de plus en plus difficile à vivre.
J'ai accumulé 149 trimestres (au 31/12/2020) je pense, il m'en manque 20, pour pouvoir prendre ma retraite d'ici mes 62 ans, date à laquelle je pourrai légalement partir en retraite.

Sauf erreur de compréhension de ma part, je ne pourrai racheter que 12 trimestres maximum, et ce seulement :

  • si j'ai travaillé partiellement chaque année entre maintenant et 2026
  • lorsque je serai en droit d'établir ma demande de mise en retraite, soit 6 mois à 1 an avant la date prévue. Quelles seraient les conséquences financières sur ma retraite (de base, et complémentaire), si je cessais dès à présent de travailler ?

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Sandra
Sandra

Sandra

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour Véronique,

Vous avez bien compris, le rachat de trimestres pour années d'études supérieures ou années incomplètes peut être opéré pour 12 trimestres au maximum.

Pris en compte pour fixer la date du départ à la retraite, ils ne sont en revanche pas retenus dans les 25 meilleurs revenus pour le calcul de la pension vieillesse.

En cas de cessation totale d'activité, sans perception d'un revenu de remplacement (chômage, indemnités journalières pour maladie ou pension d'invalidité), votre retraite ne pourra être versée à taux plein qu'à l'âge de 67 ans.

Toutefois, en raison de votre burn-out, votre retraite pourrait être versée à taux plein, quelle que soit votre durée d'assurance (trimestres) à l'âge légal (62 ans), sous réserve de la reconnaissance par le médecin conseil de l'Assurance retraite de votre inaptitude au travail.

Il en serait également de même en cas d'invalidité, quelle que soit la catégorie (1,2 ou 3).

Enfin, pour mesurer l'impact d'une cessation totale d'activité sur la date et le montant de votre retraite, je vous recommande d'opérer une simulation via m@rel accessible depuis votre espace personnel sur le site http://www.info-retraite.fr

Bonne journée,

Sandra, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉