Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Plus de 67000 questions posées. Réponse gratuite sous 72h.

Question en attente de réponse

Décote et montant

Bonjour je vais prendre ma retraite au 1 janvier 2023 j'ai actuellement 18 trimestres retenus sur 167 et 141 trimestres cotisés !! Je ne suis pas certain de pouvoir reprendre mon activité professionnelle suite à une lourde opération je suis actuellement en ALD ! VOICI MA QUESTION :si je devais liquider ma retraite aujourd'hui quel serait le calcul à faire ?( % de la décote par trimestre manquant ? Sur quels trimestres cotisés ou retenus ? et sur quelle base opére la décote ? Aurais-je droit au minimum contributif ? Merci pour votre réponse cdt !

  • Imprimer
  • Partager

Réponses

Bonjour Jean-Pierre,

La reconnaissance d'une ALD (affection de longue durée) n'a pas, en tant que tel, d'incidence sur la date de départ à la retraite.
En revanche, elle peut permettre l'attribution de droits à retraite, sous conditions :
• des trimestres au régime général de la Sécurité sociale, à raison d'un trimestre pour 60 jours indemnisés consécutifs ou non,
• des points de retraite complémentaire Agirc-Arrco si l'arrêt de travail est d'une durée supérieure à 60 jours consécutifs et vient interrompre une période validable par ce régime.

Je suis étonné des éléments que vous indiquez : né en décembre 1960, vous auriez en effet 18 trimestres retenus sur les 167 requis tout en ayant 141 trimestres cotisés, ce qui est surprenant étant donné que ces derniers sont systématiquement retenus pour déterminer votre durée d'assurance au régime de base précité.

Aussi, dans l'hypothèse où vous auriez obtenu le 31 décembre 2020 159 trimestres (141 + 18 ) et en supposant que votre ALD vous permette de valider 4 trimestres en 2021 et 4 en 2022, votre durée d'assurance au 1er janvier 2023, date potentielle de départ à la retraite à 62 ans serait 167, soit la durée d'assurance requise pour votre génération pour obtenir une retraite à taux plein.

En revanche, dans l'hypothèse où vous auriez acquis 141 trimestres, le total de vos trimestres serait alors de 149 trimestres à 62 ans.

Selon ce scénario, le montant de votre pension de retraite serait déterminé de la manière suivante :

Salaire annuel moyen (SAM des 25 meilleures années) X Taux de la pension X (Durée d'assurance du salarié au régime général / Durée de référence pour obtenir une pension à taux plein.

Pour chaque trimestre manquant, le taux de votre retraite sera diminué :

  • soit en fonction des trimestres requis pour obtenir le taux maximum,
  • soit en fonction des trimestres nécessaires pour atteindre l'âge d'obtention automatique du taux plein.
  • La minoration la moins pénalisante sera retenue.

    Ainsi, avec potentiellement 149 trimestres cotisés, il vous manquerait :

    • soit 18 trimestres pour bénéficier du taux plein,
    • soit 20 trimestres pour remplir la condition d'âge du taux plein automatique ( 67 ans pour les salariés nés en 1957).
    • Votre décote serait donc calculée sur 18 trimestres manquants avec application d'un coefficient de minoration de 1,25% par trimestre manquant (soit un abattement de - 0,625 points à appliquer sur le taux plein de 50%).
      Le taux appliqué pour calculer votre retraite serait : 50% – (0,625 x 18) = 38,75%.

      Avec un salaire annuel moyen (à calculer sur les 25 meilleures années de votre carrière), votre retraite de base sera égale à: SAM x 38,75% x 149/167.

      Quant au minimum contributif, ce dispositif est exclusivement ouvert aux assurés replissant les 3 conditions suivantes :

      • avoir droit à une pension de retraite de base du régime général à taux plein,
      • avoir liquidé toutes ses retraites de base et complémentaire,
      • ne pas dépasser un montant total des pensions de retraite (de base et complémentaire) fixé à 1 203,37 € par mois en 2021.

      Ne remplissant pas la première condition, vous ne pourriez donc pas en bénéficier.

      Vous pourriez éventuellement à vos 65 ans obtenir sous conditions l'Aspa, une allocation versée aux retraités vivant en France, par leur caisse de retraite du régime de base de la Sécurité sociale.

      Je vous conseille de prendre contact avec les services de ce dernier, afin de faire un point sur votre situation et de déterminer précisément les conditions de départ à la retraite. Selon la nature de votre affection longue durée, vous pourriez peut-être entrer dans le cadre d'un dispositif de départ pour incapacité permanente de travail ou inaptitude au travail, ce qui modifierait les éléments de calcul de votre pension de retraite.
      Ceux-ci sont joignables par téléphone au 3960 (service gratuit + prix d'appel) ou en vous connectant sur http://www.lassuranceretraite.fr

      Bonne journée,

      Christophe, Expert Retraite

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉